[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Sur les élections législatives en Norvège

Norvège

Brève publiée le 13 septembre 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Les-rouges-Rodt-entrent-au-parlement-de-Norvege_a12253.html

Les élections législatives norvégiennes se déroulent le 11 septembre 2017. La coalition « Bloc bourgeois » (qui rassemble les partis de droite et du centre) remporte les élections avec 48,9% des voix et 88 députés au détriment du bloc « Rouge-verts » (sociaux-démocrates-centristes-Sosialistisk Venstreparti) 43,7% et 79 députés - article et traduction Nico Maury

; title="Les rouges (Rødt) entrent au parlement de Norvège" target="_blank">Les rouges (Rødt) entrent au parlement de Norvège

Pas de grands changement à l'issue de ces élections législatives. 

L'alliance de centre-droit bat l'alliance de centre-gauche 

Le « Bloc bourgeois » remporte les élections (48,9% en recul de 5 points) et devrait conserver le pouvoir avec 88 députés élus (-8).La première ministre conservatrice, Erna Solberg, devrait restée à la tête du gouvernement. 

Ainsi le Parti conservateur remporte 45 députés (-3), le Parti du progrès remporte 27 députés (-2), le Parti libéral remporte 8 députés (-1) comme le Parti populaire chrétien (-2). 

Le bloc « Rouge-verts » malgré un progrès électoral ne parvient pas à remporter ces élections législatives. Avec 79 députés (+7), c'est le recul du Parti travailliste qui pénalise cette coalition. 

Les travaillistes conservent 49 députés (-6). Les alliées de coalition (Parti du centre) et Sosialistisk Venstreparti (Parti socialiste de gauche - ex Parti communiste norvégien) sortent renforcés de ces élections. Les centristes reportent 10,3% des voix (+4,8 points) et 19 députés (+9) et les socialistes de gauche 6% (+1,9) et 11 députés (+4). Les socialistes de gauche remportent le soutien de 175.844 électeurs. 

Le Parti de l'environnement - Les Verts (membre d'aucune coalition) conserve son député. 

Le retour des communistes au parlement norvégien 

Le parti "Rouge" (Rødt), composé des maoïstes du Arbeidernes Kommunistparti (Parti communiste des travailleurs) et de l'Alliance électorale rouge - Rød Valgallianse (marxiste-léniniste) fait son entrée au Storting avec 2,4% des voix (+1,3). 

Cette alliance maoïstes/marxistes-léninistes enverra un député, Bjørnar Moxnes, leader du Rødt. Il faut rempoter à 1993 pour trouvé un député issue de cette alliance. Les communistes remportent le soutien de 70.327 électeurs. 

La Norvège est dotée d'un parlement monocaméral, le Storting, qui se compose de 169 députés élus pour un mandat de quatre ans selon un mode de scrutin proportionnel plurinominal. 150 sièges sont à pourvoir à la proportionnelle, selon la méthode St. Laguë, dans 19 circonscriptions électorales plurinominales correspondants aux dix-neuf provinces norvégiennes à raison de 3 à 17 sièges par circonscription, auxquels se rajoutent dix-neuf sièges sans circonscription.