[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Grève des routiers: le gouvernement "veut jouer le bras de fer, il sera servi"

    Brève publiée le 23 septembre 2017

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.anti-k.org/2017/09/22/greve-des-routiers-le-gouvernement-veut-jouer-le-bras-de-fer-il-sera-servi/

    Un camionneur manifeste sur l'esplanade du château de Vincennes, le 27 avril 2010, à l'appel d'onze syndicats de camionneurs européens, partis lundi de La Haye, pour protester contre un projet de loi visant à allonger le temps de travail des routiers indépendants, et risquant selon eux d'accroître le dumping social et les accidents de la route. Les délégations syndicales françaises (FO, CFDT et CFTC), belges (CSC-Transcom et FGTB), allemandes (Verdi), britanniques (Unite), hollandaises (FNV) et autrichiennes (Vida) ont convergé en fin de journée sur l'esplanade du château de Vincennes, aux portes de Paris.. Après La Haye, le convoi de camions siglés aux couleurs de chaque syndicat est passé par Dusseldorf (Allemagne), Schengen (Luxembourg) et doit rejoindre Bruxelles mercredi, jour où doit se dérouler un vote clé sur le sujet au Parlement européen. AFP PHOTO BERTRAND LANGLOIS / AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS

    INVITÉ RTL – Le secrétaire général de la Fédération CGT Transports, Jérôme Vérité, appelle à une grève illimitée dès le 25 septembre. Ludovic Galtier et Marc-Olivier Fogiel

    PUBLIÉ LE 20/09/2017 À 19:12

    Inquiète par la réforme du code du travail qui s’annonce, la Fédération CGT Transports a été reçue par une délégation du ministère des Transports mercredi 20 septembre. Invité de RTL, son secrétaire général, Jérôme Vérité, plus remonté que jamais après ce rendez-vous qualifié d' »échec », est déterminé à faire plier le gouvernement. La Fédération a confirmé son appel à la grève illimitée à partir du 25 septembre.

    « On a un gouvernement face à nous qui veut jouer le bras de fer. Effectivement, à partir du 25, il sera servi », souligne-t-il. Malgré les tentatives d’apaisement d’Élisabeth Borne, ministre des Transports, qui promettait aux routiers sur RTL qu’ils n’avaient « aucune raison de s’inquiéter », la Fédération CGT n’en démord pas.

    À lire aussi

    Réforme du Code du travail : entre 16.000 et 55.000 manifestants à Paris

    « Demain, avec les ordonnances, nous allons pouvoir subir dans les entreprises des négociations à la baisse sur un certain nombre d’éléments essentiels du bulletin de salaire, explique Jérôme Vérité. La convention collective ne sera plus protectrice. Que la ministre le veuille ou pas, cela s’appliquera aux entreprises du transport routier. »

    La prime d’ancienneté pourra être rayée d’un trait de plume.

    Jérôme Vérité, secrétaire général de la Fédération CGT Transports 

    Et le syndicaliste d’illustrer son propos : « Je prendrai un exemple : la prime d’ancienneté, c’est 100 euros en moyenne par mois sur la fiche de paie. Demain, dans les entreprises de moins de 20 salariés, on pourra la rayer d’un trait de plume. C’est inacceptable ».

    Pour le routier, « les ordonnances sont la goutte d’eau qui fait déborder le vase. » « On va donner les clefs au patronat pour lui permettre de déroger à la convention collective, qui permettait de conserver un certain nombre de choses. » Et de voir plus loin : « Nous nous battons contre les ordonnances qui vont concerner l’ensemble des salariés de ce pays ».