[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Résultats des élections étudiantes grecques

    Grèce

    Brève publiée le 19 mai 2018

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.editoweb.eu/nicolas_maury/2143-pour-les-communistes-lors-des-elections-etudiantes-grecques_a13229.html

    Le 16 mai 2018 se tenait en Grèce les élections étudiantes pour les comités des syndicats étudiants. Les listes du “Panspoudastiki KS” (PKS), bloc électoral du MAS (Front de lutte des étudiants - affilié au PAME et à la Jeunesse communiste - KNE), confirment leur seconde place avec 21,43% des suffrages - article et traduction Nico Maury

    Les listes du “Panspoudastiki KS” (PKS) sont l'émanation du MAS (Front de lutte des étudiants), une structure syndicale organisée autour des jeunesses communistes (KNE). Ces listes lors des élections du 16 mai 2018 ont confirmé le rôle majeur des communistes à l'Université et remportent 21,43% des suffrages des étudiant.e.s dans les universités du pays. Ce score est en progression par rapport à 2015, ou le PKS avait recueilli 19,96% des voix et 20,46% en 2016. 

    Le Panspoudastiki est à nouveau la deuxième force de l'université (AEI) avec 21,43% et 9 516 voix et une force importante dans les Institutions d'Enseignement Technologique (TEI) avec 19,52% et 2 800 voix. Les étudiant.e.s communistes arrivent en tête des élection dans 55 syndicats étudiants, et son majoritaire dans 29 d'entre eux. 

    La droite majoritaire et SYRIZA crépusculaire 

    La droite universitaire "Nouveau Mouvement démocratique étudiant" (DAP) reste largement majoritaire avec 41,03% des voix dans les universités et 44,11% dans les TEI. 

    Le PASP (branche du PASOK) se renforce avec 12,84% des voix (+0,6) dans les université et conserve sa seconde place avec 24,62% dans les TEI (-0,01). 

    SYRIZA, avec sa branche étudiante Bloko, reste marginale avec 0,95% des suffrages dans les universités et 0,99% dans les TEI. Dans les universités, SYRIZA paie les conséquences des multiples capitulations de Tsipras face à la troïka, ses coupes budgétaires et son incapacité à se différencier des politiques menées par la ND et le PASOK. 

    Du côté des listes d’extrêmes gauche (EAAK), les listes n'obtiennent que 7,26% des voix dans les universités (-1,03) et 1,51% dans les TEI. Les listes de LAE obtiennent 6,01% des voix dans les universités (-0,96) et 0,68% dans les TEI (-0,25).

    Tous les résultats