[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grèce. Le maire de Salonique agressé par des militants d’extrême-droite

Grèce

Brève publiée le 21 mai 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.ouest-france.fr/europe/grece/grece-le-maire-de-salonique-agresse-par-des-militants-d-extreme-droite-5773175

Le maire de Salonique, la deuxième ville de Grèce, a été agressé samedi par des militants d’extrême-droite. Yiannis Boutaris, 75 ans, est connu pour ses positions anti-nationalistes.

Samedi, Yiannis Boutaris participait à un rassemblement à la mémoire du massacre de Grecs de la mer Noire, en Turquie, pendant et après la Première Guerre mondiale. Le maire de Salonique, la deuxième ville de Grèce, a alors été agressé par plusieurs militants présumés d’extrême-droite.

Frappé à coups de poing et de pied, Yiannis Boutaris, 75 ans, a été légèrement blessé.

Yiannis Boutaris a été mis à l'abri par des proches, sous les coups de militants d'extrême-droite.

Yiannis Boutaris a été mis à l'abri par des proches, sous les coups de militants d'extrême-droite.

Connu pour ses prises de positions libérales et anti-nationalistes, Yiannis Boutaris est une cible fréquente de l’extrême-droite grecque, notamment le mouvement Aube Dorée, qui l’accuse d’être pro-turc. Samedi, une étape a été franchie avec cette agression physique, saluée sur Twitter par la fille du leader d’Aube Dorée…

Une douzaine de personnes ont frappé le maire de Salonique à coups de pied et de poing, avant qu’il ne parvienne avec l’aide de ses proches à monter dans une voiture. Yiannis Boutaris a passé une nuit en observation à l’hôpital, et a dénoncé une « agression méprisable ».

Une enquête est ouverte pour identifier les auteurs de l’agression.