[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

NPA. Soutien à la marche pour Adama, le 21 juillet à Beaumont-sur-Oise

Adama NPA

Brève publiée le 12 juillet 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Communiqué du NPA. Soutien à la marche pour Adama, le 21 juillet à Beaumont-sur-Oise

Le 19 juillet 2016, Adama Traoré était tué par des gendarmes de Persan à Beaumont-sur-Oise (95) lors d'une interpellation, le jour de son 24ème anniversaire.

Le procureur de Pontoise Yves Jannier, affirmait qu'Adama Traoré était mort à la suite d'une « infection très grave, touchant plusieurs organes » et qu’« il n'a[vait] pas subi de violences». Cette version, relayée et soutenue par l’État et la grande majorité des médias, a été démentie par une contre-expertise réclamée par sa famille : Adama a été assassiné par asphyxie, après avoir subi un plaquage ventral, écrasé par trois gendarmes.

Depuis cette tragédie, sa famille et ses soutiens, au travers du Collectif « La Vérité pour Adama », ne cessent de se mobiliser pour obtenir justice et vérité pour Adama Traoré. En représailles, sa famille

subit un véritable acharnement judiciaire au travers de poursuites à l'encontre des frères d'Adama Traoré -– Bagui, Serene, Yacouba et Youssouf Traoré – qui ont tous été poursuivis, placés en garde à vue et incarcérés.

Depuis plusieurs décennies, les crimes policiers s’accumulent, en tout premier lieu contre des personnes racisées et issues des quartiers. La dernière mort en date est celle d’Aboubakar Fofana, abattu lors d’un contrôle de police le 3 juillet dernier à Nantes. En plus de la précarité, du chômage de masse et des politiques de rigueur, les habitantEs des quartiers subissent une politique de racisme d’État et de gestion coloniale, qui va des contrôles au faciès jusqu'aux meurtres, en passant par les provocations et les humiliations.

Le NPA tient à réaffirmer sa solidarité pleine et entière à la famille ainsi qu'aux proches d’Adama Traoré, au Collectif « La Vérité pour Adama » et à toutes les victimes des violences policières. Nous réclamons que la responsabilité des gendarmes soit mise en cause et que cesse l'acharnement dont est victime la famille d'Adama Traoré.

Le NPA appelle ses militantEs et sympathisantEs ainsi que l'ensemble des secteurs en lutte à soutenir et rejoindre l'initiative organisée par le Collectif « La Vérité pour Adama » le 21 juillet à Beaumont-sur-Oise, autour de la marche pour les 2 ans de la mort d'Adama Traoré qui débutera à 14 heures (départ à la sortie de la gare de Persan-Beaumont). Philippe Poutou, ancien candidat à la présidentielle et porte-parole du NPA, sera présent.

Le NPA continue à lutter pour le désarmement de la police et la dissolution de tous les corps spéciaux réprimant brutalement les habitantEs des quartiers populaires.

Montreuil, le 11 juillet 2018