[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Colombie: Trop c’est trop, pas un seul assassinat de plus !

Colombie

Brève publiée le 16 juillet 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.franceameriquelatine.org/communique-colombie-basta-ya-ni-uno-mas-trop-cest-trop-pas-un-seul-assassinat-de-plus/

Colombie: Trop c’est trop, pas un seul assassinat de plus !

Face à la recrudescence des assassinats de leaders sociaux et de militant.e.s politiques de l’opposition en Colombie – plusieurs dizaines depuis les élections présidentielles et plusieurs centaines depuis la signature des accords de paix – France Amérique Latine condamne fermement cette escalade de violence provoquée par des groupes paramilitaires dans l’impunité la plus totale. 

L’indifférence du gouvernement sortant et l’encouragement à peine voilé des plus hauts dirigeants de l’équipe du nouveau président élu, pourtant pas encore en fonction, confirment nos craintes concernant le retour aux pires années de l’apogée paramilitaire protégée par des institutions civiles et militaires.

Il s’agit des crimes organisés de manière systématique et avec préméditation par des structures qui dépassent les bandes criminelles, agissant avec la complicité des organismes d’État, sous l’autorité ou la complicité de fonctionnaires, et avec le financement aussi bien des narcotraficants que des puissants secteurs économiques traditionnels. Tout conduit à penser que nous sommes dans le cadre d’un plan d’extermination physique de l’opposition politique et des mouvements sociaux, caractérisé par la figure de crime contre l’humanité.

Nous nous adressons au président élu Ivan Duque pour réaffirmer solennellement que sa première responsabilité est celle de protéger la vie des citoyen.ne.s, quelle que soit leur appartenance politique et qu’ils aient voté pour lui ou pas.

Monsieur le président Duque, vous ne pouvez plus passer sous silence la gravité des abus qui se sont intensifiés  depuis votre élection. Vous êtes responsable vis-à-vis de la communauté internationale du maintien et du respect des accords de paix qui engagent l’État colombien devant les institutions internationales. Mais encore plus important: vous êtes responsable de la vie de vos compatriotes. Vous devrez rendre compte de la poursuite de ce massacre devant l’histoire et devant les institutions internationales.

Nous exprimons notre profonde indignation face à ces crimes odieux et manifestons toute notre solidarité avec les familles des victimes et avec le peuple colombien en larmes et en colère. Nous soutenons les initiatives qui mobilisent pacifiquement des centaines de milliers de Colombiens et de citoyen.ne.s solidaires dans toutes les régions du pays et dans le monde entier. Nous exigeons l’arrêt immédiat de ce plan d’extermination et l’engagement de poursuites judiciaires contre les coupables de ces crimes.

France Amérique Latine convoque la société civile française et européenne à se mobiliser contre l’extermination des militant.e.s et leaders sociaux en Colombie et à protéger les accords de paix.

Dans cette perspective, nous invitons les organisations non gouvernementales à la tenue d’une conférence pour la paix en Colombie. Cette initiative aura pour but de rappeler les engagements pris par l’État colombien face aux institutions internationales et d’adopter les mécanismes de surveillance et d’accompagnement nécessaires pour empêcher l’échec de cet accord historique, salué et soutenu unanimement par la communauté internationale.

France Amérique Latine, Paris 8 juillet 2018.