[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Le jeune horticulteur au chômage répond à Macron

Brève publiée le 18 septembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.nouvelobs.com/politique/20180918.OBS2497/macron-est-dans-le-monde-des-bisounours-le-jeune-horticulteur-au-chomage-repond.html

"Je traverse la rue, je vous en trouve" : la suggestion de se réorienter lancée par Emmanuel Macron à un jeune chômeur a suscité de nombreux commentaires.

Résultat de recherche d'images pour "horticulteur macron"

Leur échange avait fait bondir l'opposition ce week-end. En conseillant à un jeune horticulteur, sans travail, de chercher un emploi dans la restauration, Emmanuel Macron a interpellé les spécialistes de la santé et du monde du travailEurope 1 a retrouvé le jeune homme, Jonathan Jahan, et lui a demandé comment il avait vécu la séquence. Il raconte : 

"Je ne m'attendais pas à le croiser au départ. J'ai pris une photo avec lui, je lui ai serré la main et puis je me suis dit : c'est le moment ou jamais de lui poser la question. 

Mais ce qu'il a dit n'est pas normal. Je l'ai eu un peu en travers de la gorge, j'avais envie de lui dire : dans ce cas-là, venez avec moi en chercher !"

Sur le moment, le jeune homme a répondu qu'il était d'accord avec l'idée de changer de métier. Emmanuel Macron avait insisté : "Vous faites une rue, vous allez à Montparnasse, vous faites la rue avec tous les cafés et les restaurants... Franchement, je suis sûr qu'il y en a un sur deux qui recrute en ce moment. Allez-y !"

"Je me lève à 6 heures pour chercher du travail"

"Il n'y a pas de problème, s'il y a du boulot, qu'il m'accompagne jusqu'à Montparnasse ! Je vais faire l'essai dans la semaine, on verra par la suite", explique Jonathan Jahan, après coup. Il poursuit : "Je me lève à 6 heures pour chercher du travail." "J'ai déjà travaillé dans la restauration, j'ai déjà fait de la plonge. Aujourd'hui, j'envoie des CV et je reçois des lettres et des lettres de refus. Je me lève le matin et je me dis : 'Pourquoi je me lève à 6 heures pour aller chercher du travail alors que je sais la réponse.' Malgré tout je le fais quand même."

Interrogé par BFMTV, il dénonce : 

"Il n'est pas dans la réalité. Il est complètement à côté de la plaque. Il est encore dans le monde des Bisounours. Il rêve. Il est président mais il ne s'occupe pas des gens qui sont au chômage." 

"Je ne fais pas ça pour faire le buzz, je fais ça pour savoir ce qu'il en est par rapport à l'emploi", dit-il et ajoute : "Et je vois que ça n'avance pas…"

Bonne nouvelle pour le jeune chômeur, Franceinfo indique que la Fédération nationale des producteurs de l'horticulture et des pépinières a reçu de nombreuses offres d'emploi à son attention.