[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Grève à Ikéa Paris Nord

lutte-de-classe

Brève publiée le 24 septembre 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(afp, france 3) Le magasin IKEA Paris-Nord 2 dans le Val d'Oise est fermé depuis hier en raison d'une grève pour dénoncer un manque d'effectifs et des changements d'organisation dans les horaires de travail, notamment sur les ouvertures des nocturnes et du dimanche.

Le magasin d'ameublement Ikea Paris nord 2 à Gonesse (Val-d'Oise), fermé samedi en raison d'un mouvement de grève, a rouvert partiellement dimanche midi, a-t-on appris auprès de la direction. Des négociations avec les organisations syndicales devraient reprendre lundi, selon la direction.

"Le magasin vient de rouvrir partiellement sur la partie achats et libre service", a indiqué la direction. La partie du magasin présentant les différentes "ambiances" Ikea était en revanche toujours fermée.

L'appel à la grève été lancé vendredi par FO (majoritaire) et la CGT, rejoints par la CFDT.

Les syndicats dénoncent un "sous-effectif devenu chronique", des changements d'organisation qui ont mis fin aux jours de repos fixes et fortement réduit le temps de travail à salaire majoré (nuit, dimanche), ce qui ampute les rémunérations, alors qu'un salaire moyen oscille entre 1.200 et 1.400 euros.

La direction précise pour sa part que le salaire médian est de 1.700 euros bruts, et les plus bas salaires à temps complet de 1.495 euros bruts.

"Ikea est à l'écoute et comprend les préoccupations exprimées par les collaborateurs du magasin de Paris nord dans le cadre de la nouvelle organisation de la planification des horaires", a souligné dimanche la direction, tout en jugeant cette nouvelle organisation "nécessaire" pour s'adapter aux besoins des clients.

"Dans le contexte économique dégradé actuel, l'entreprise doit s'adapter pour préserver l'emploi des 9.000 collaborateurs", a-t-elle ajouté.