[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Libye: les missiles découverts sur une base pro-Haftar «appartiennent» à la France

Libye

Brève publiée le 10 juillet 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/libye-les-missiles-decouverts-sur-une-base-pro-haftar-appartiennent-a-la-france-20190710

Les missiles américains découverts par les forces loyales au gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye sur une base des combattants rivaux du maréchal Haftar appartiennent à la France, mais sont hors d'usage et devaient être détruits, a affirmé mercredi le ministère français des Armées.

«Les missiles Javelin trouvés à Gharian (ouest) appartiennent effectivement aux armées françaises, qui les avaient achetés aux Etats-Unis», a reconnu Paris, confirmant des révélations du New York Times. Des forces loyales au GNA avaient retrouvé fin juin trois missiles anti-chars Javelin sur une base de l'homme fort de l'est libyen Khalifa Haftar, alors que la Libye est soumise par l'ONU à un embargo sur les armes.

Le ministère précise que ces armes étaient destinées à «l'autoprotection d'un détachement français déployé à des fins de renseignement en matière de contre-terrorisme». «Endommagées et hors d'usage, ces munitions étaient temporairement stockées dans un dépôt en vue de leur destruction. Elles n'ont pas été transférées à des forces locales», indique le ministère. «Il n'a jamais été question ni de vendre, ni de céder, ni de prêter ou de transférer ces munitions à quiconque en Syrie», déclare-t-il.

Ces missiles Javelin avaient été dans un premier temps soupçonnés d'appartenir aux Emirats arabes unis, qui avaient fermement démenti. L'ONU a renouvelé en juin pour un an une opération européenne chargée du contrôle de l'embargo sur les armes pour la Libye, où des livraisons d'armements sont signalées depuis deux mois.