[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Anti-K et son avenir

Brève publiée le 24 août 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.anti-k.org/2019/08/23/anti-k-et-son-avenir/

Le projet du site Anti-k a été élaboré à l’initiative du Groupe de Travail Economique du NPA, mais dès sa mise en ligne, le « GTE » n’a pas été en capacité de maintenir sa collaboration.

Seule une petite équipe militante s’y est donc attelée, en attendant retour à meilleure fortune…

Depuis janvier 2014, c’est juste un travail quotidien de 8/12 heures qui a été assumé par quelques camarades. Les résultats sont malgré tout, non négligeables: 700 abonnéEs, une lettre quotidienne de 30 articles – de quoi satisfaire pleinement tous les besoins d’information – diffusée week-end et jours fériés sans aucune interruption, ces 4 dernières années – appréciée parfois pour sa réactivité – entre 2500 et 3500 articles lus chaque jour avec des pics à 10 000 connexions/jour en fonction de l’actualité.

Parfois, les camarades ne voient pas que derrière la revue de presse, sa page facebook et la lettre d’information quotidienne, il y a une mine de milliers d’articles économiques classés par sujet sur des questions auxquelles sont confrontés les militantEs : les politiques monétaires non conventionnels, les taux négatifs, la guerre des monnaies, la monnaie hélicoptère, le recensement des débats entre économistes marxistes, mais aussi le prix du beurre, celui des lunettes ou les fusions acquisitions dans tel ou tel secteur d’activité, etc,etc. Une sorte de « Wikirouge » économique.

Si anti-k s’adresse aux marxistes révolutionnaires, il a accueilli volontiers bien d’autres courants y compris des bourgeois capables de présenter des analyses pertinentes sur la crise du capitalisme.

Mais anti-k se refuse à n’être qu’un simple organe d’information comme il en existe maintenant des dizaines – Internet nourrit les ambitions personnelles de toutes sortes d’entrepreneurs de notoriété, individus ou micro groupes qui prolifèrent sur les réseaux sociaux – anti-k s’adresse à une large communauté militante qui se retrouve dans l’action politique anticapitaliste, avec laquelle des échanges sont possibles. Sans ces liens privilégiés avec des actrices et des acteurs du mouvement social, anti-k n’a plus sa raison d’être.

L’intérêt de disposer d’un outil en pointe sur les mouvements sociaux, en capacité de reprendre ce qu’il y a de meilleur dans le mouvement ouvrier, s’est particulièrement révélé lors de l’irruption du mouvement des gilets jaunes auquel anti-k a donné aussitôt la place qu’il méritait, un point de vue de l’intérieur, alimenté par des acteurs du mouvement, il a permis à bien d’ autres camarades de rapidement retrouver raison.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une situation devenu intenable, le vieillissement et des problèmes de santé rendent indispensable un renforcement de l’équipe qui gère le site. Deux ou trois camarades supplémentaires sont activement recherchéEs, pour la pérennité d’anti-k. En l’état, l’équipe militante actuelle n’est plus en mesure seule, de poursuivre son activité. Il faut ajouter qu’après 4 ans, un gros travail de nettoyage et de mise à jour doit être également programmé.

Nous constatons qu’il n’a pas été programmé d’atelier sur anti-k lors de cette université d’été.

Une réunion informelle y sera pourtant organisée pour jauger de l’engagement d’éventuelles bonnes volontés et pour décider des meilleures options pour garantir l’avenir du site.

Dans l’attente de cet apport militant anti-k sera mis en veilleuse dès le 25 août date de l’ouverture de l’université d’été du NPA avec une réduction du nombre d’articles en attendant des renforts.

Que les bonnes volontés se signalent !

Nous sommes bien entendu disposés à former d’autres contributrices et contributeurs partout en France et dans l’espace francophone. Nous résidons plutôt dans le sud, mais un camarade migre à Lille la moitié de l’année. Une heure de formation est nécessaire pour devenir une opératrice ou un opérateur efficace d’anti-K. Nous nous engageons à cette formation pour poursuivre l’œuvre accomplie, comme on dit.

Anti-k peut aussi être repris par tout groupe intéressé par les atouts du site et pour le porter vers d’autres aventures révolutionnaires.

Pour un meilleur avenir d’Anti-k, nous sommes joignables par le biais du site, nous vous tiendrons informéEs de l’évolution des propositions pour assurer sa survie, ce que nous espérons vivement.

Salutations révolutionnaires, pour l’équipe d’anti-k, LR