[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Journal de 20h de France 2 dimanche soir: la voix de Macron

Brève publiée le 2 décembre 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.frontsyndical-classe.org/2019/12/la-2-ce-dimanche-soir-la-voix-de-macron.html

Les journalistes (du public dans ce cas) peuvent toujours proclamer leur indépendance, leur objectivité et patati et patata ...

Au vu du journal de ce dimanche le doute n'est pas permis sur leur alignement sur le macronisme.

Sur la question centrale de la grève du 5 c'est uniquement du point de vue des conséquences de la grève des transports que le sujet est traité avec recueil du point de vue de salariés qui ne font pas grève puisqu'ils envisagent toutes les possibilités de se rendre à leur travail et que sont mises en relief les éventuelles conséquences pour les entreprises.

Pas d'interview d'un citoyen (lui aussi) qui a décidé de faire grève et qui pourrait faire part de ses préoccupations.

PLUS GRAVE : c'est la question des régimes spéciaux qui est traitée sous l'angle de ce que c'est sensé coûter à l'état comme aux contribuables, plusieurs milliards disent-ils à renfort de grands schémas.

On sait que c'est cette question que le pouvoir a décidé de pointer pour diviser et tenter d'affaiblir l'ampleur de la contestation.

La contestation de ce point de vue (le secrétaire fédéral de SUD-Rail alors que la CGT est de loin le syndicat majoritaire chez les cheminots) étant noyée dans un flot d'affirmations laissant entendre que les régimes de la RATP et des cheminots nous coûtent "un pognon de dingue" comme dirait l'autre.

Sans la moindre explication précise.

C'est donc à une opération de PROPAGANDE GOUVERNEMENTALE à laquelle on a affaire pour dresser l'opinion contre des travailleurs !

En n'oubliant pas que les médias privés de leur côté sont aux mains d'une poignée de milliardaires.

EXTRAITS CAPTURES D'ECRAN

Et il y a sans doute tout à craindre du débat (avec la participation de qui ?) prévu jeudi soir 5 décembre contrôlé par Léa Salamé et Thomas Soto !

Dans la confrontation qui s'annonce il va falloir au travers de TOUS les moyens dont nous disposons contrer la propagande qui va envahir les canaux du pouvoir!