[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Mauvaise nouvelle pour le gouvernement : le soutien à la grève augmente

    Brève publiée le 9 décembre 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.marianne.net/societe/mauvaise-nouvelle-pour-le-gouvernement-le-soutien-la-greve-augmente

    53 % des Français interrogés soutiennent le mouvement social contre la réforme des retraites, selon un sondage publié ce dimanche 8 décembre par le JDD. C'est 7 % de plus que lors de la précédente enquête.

    Les kilomètres de bouchons et la cohue sur les quais du métro n'y changent rien : selon un sondage Ifop publié ce dimanche 8 décembre par Le Journal du dimanche, le soutien de l'opinion à la grève contre la réforme des retraitesaugmente, et devient même majoritaire.

    Par rapport à la précédente enquête de l'Ifop, datée du 1er décembre dernier - avant le début du mouvement social -, cette nouvelle vague de sondage, réalisée vendredi et samedi, montre que le soutien à la grève a augmenté de 7 %, pour atteindre un total de 53 % d'opinions positives. Dans le détail, le soutien complet à la grève augmente de 6 points (33 % des sondés), tandis que la part des "sympathisants" gagne un point (20 %). Alors que les Français se déclarant indifférents au mouvement social sont eux de moins en moins nombreux (17 %, moins 4 points), le camp des détracteurs de la grève semble est réduit à 30 % des sondés (-3 points).

    Sans grande surprise, les proches de La République en marche et des Républicains ne sont que 13 % et 19 % à soutenir la grève. Au contraire, 66 % des sympathisants insoumis interrogés, 45 % des socialistes et 45 % des soutiens du Rassemblement national se prononcent en faveur de la grève. Les désagréments causés par cette dernière ne sont d'ailleurs pas mis sur le compte des grévistes, mais majoritairement sur celui du gouvernement, puisque 59 % des Français interrogés répondent que le gouvernement, "en ne dévoilant pas ses intentions", "porte la plus forte responsabilité dans les blocages". Il faudra pourtant attendre encore jusqu'à ce mercredi midi pour que le Premier ministre, Edouard Philippe, se décide enfin à sortir du bois en présentant l'intégralité du projet de réforme du gouvernement. L'enquête a été menée auprès d'un échantillon de 1.001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, en utilisant la méthode des quotas. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 7 décembre 2019.