[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Kurdistan de Syrie : des dizaines de membres d’al-Qaïda tués

    Syrie

    Brève publiée le 1 septembre 2013

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.actukurde.fr/actualites/545/kurdistan-de-syrie-des-dizaines-de-membres-dal-qaida-tues.htm...

    De violents combats entre les Kurdes et des groupes affiliés à Al-Qaïda, épaulés par l’armée syrienne libre (ASL) et soutenus par des pays étrangers, se poursuivent dans plusieurs zones. Depuis début de la semaine, des dizaines de membres d’al-Qaïda ont et tués et plusieurs véhicules militaires qui leur appartiennent ont été saisis par des combattants kurdes.

    34 membres du front al-Nosra et de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), deux groupes affiliés à Al-Qaïda, ont été tués le 27 août au cours de violents affrontements qui ont éclaté dans la zone de Jal Agha, dans la région de Guiké Lêgué (al-Ma'bada), au Kurdistan occidental, le territoire kurde en Syrie, selon les Unités de défense du peuple kurde (YPG).

    Deux combattants kurdes dont un membre du conseil militaire de l’YPG ont également perdu la vie lors de ces combats, affirme les forces armées kurdes dans un communiqué. Un char appartenant aux groupes armés a été détruit et un véhicule militaire BMP a été saisi par nos combattants, ajoute le communiqué.  

    7 CHARS SAISIS PAR DES KURDES EN UN MOIS

    Il s’agit de septième char saisi par les Kurdes depuis 1er août. Les Kurdes avaient capturé le 6 août 70 soldats du régime syrien et saisi cinq chars, dans la région d’Alep.  Le 1er août, les Kurdes avaient aussi saisi un char et une dizaine d'autres véhicules appartenant aux groupes armés, liés à Al-Qaïda lors des combats à Tall Abyad, dans la région de Raqa, sur la frontière avec la Turquie.

    Le 27 août, des groupes armés d’al-Qaïda ont attaqué les villages de Mahmoudiya et Sussiké, dans la région kurde de Kobané, avec le soutien de certaines brigades de l’ASL.  Subissant de lourdes pertes, ils ont dû reculer face aux combattants de l’YPG avant de laisser derrière eux 21 morts dans leurs rangs et un véhicule militaire détruit.

    ATTENTATS A LA VOITURE PIEGEE

    Dans la zone pétrolière de Rimalan, deux groupes armés, « Daïsh » et le front al-Nosra, ont commis trois attentats à la voiture piégée contre la police kurde « Assayish » et une association, sans atteindre leur objectif. Deux voitures ont explosé lors de cette attaque qui a fait six morts dont quatre assaillants et deux membres de l’Assayish, a-t-on appris de sources kurdes.

    Dans la nuit du 26 au 27 août, plus de 30 membres des groupes armés d’al-Qaïda ont été tués dans le village de Mahmudiya, à Tall Abyat, ville frontalière avec la Turquie, lors d’un assaut mené par les combattants kurdes de l’YPG.

    Cinq motocyclettes et un autre véhicule appartenant aux groupes armés ont été saisis par les combattants de l’YPG qui ont également détruit plusieurs véhicules, au cours de ces combats. Toujours dans la même zone,  un autre membre d’al-Qaïda a été tué dans le village de Susike.

    PLUS D’UN MILLIER DE MORTS

    Depuis mi-juillet, plus d’un millier de membres d’al-Qaïda et de l’ASL ont été tués dans la région kurde. L’YPG et les Unités de protection des femmes (YPG) avaient récemment affirmé avoir tué au moins 800 membres d’al-Qaïda et de l’ASL, entre le 16 juillet et le 16 août. L’YPG avait également déclaré que  700 civils kurdes ont été enlevés par ces groupes, au cours du même période.

    DES ENLEVEMENTS ET DES SAUVAGERIES

    Les groupes armées d'Al-Qaïda ont enlevé le 24 août 260 voyageurs dans la région d’Azzaz, arrêtant cinq autobus qui assuraient la liaison Afrin-Qamishli, deux villes du Kurdistan syrien. La plupart d’entre eux ont été libéré.

    Un voyageur libéré a affirmé que les combattants de l’EIIL et du Front Al-Nosra ont torturé sauvagement les gens. « Ils ont égorgé un voyageur sous l’accusation de collaboration avec le régime » a dit H.M. Deux autres autobus transportant 65 personnes, en majorité des Kurdes, ont été perdus entre Khanassir et as-Safira, située dans le nord de la Syrie à 27 kilomètres au sud-est d'Alep. Aucun contact n’a été établi avec ces voyageurs depuis 22 août.