[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Grèce: communiqué d’Antarsya sur l’assassinat de 2 membres d'Aube Dorée

    Grèce

    Brève publiée le 4 novembre 2013

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    L’attaque meurtrière et professionnelle contre deux membres de l’Aube Dorée à Neo Herakleio sert objectivement de provocation en faveur du gouvernement et de l’Etat ainsi que les plans de renforcement réactionnaire du système avec sa dangereuse arme de la théorie des « deux extrêmes ». Non seulement cet acte ne s’affronte pas au fascisme, mais il le renforce encore plus. Le fascisme doit être combattu par la lutte de masse des travailleurs et de la jeunesse dans les quartiers, les écoles, les lieux de travail.

    Cet acte criminel, d’où qu’il vienne, est hostile et étranger au mouvement de masse et à la gauche. La gauche n’a rien à voir avec les « règlements de compte » ni avec les assassinats de sang froid.

    Cette attaque criminelle permet au gouvernement et à ses médias de restaurer la théorie des « deux extrêmes ». Ils tentent ainsi de minimiser l’action criminelle soutenue des néonazis de l’Aube Dorée et de faire apparaître les misérables agissements du gouvernement de coalition et de l’Etat policier comme des garants de la stabilité.

    Mais en dépit de toutes les provocations qu’ils peuvent organiser, ils ne pourront convaincre personne que les assassins de Pablos Fyssas et Sazam Loukman se seraient subitement transformés en victimes. On connaît maintenant les liens troubles existants entre l’organisation fasciste et la pègre, avec des bandes armées, avec la police et la mafia des armateurs. Qu’on cherche d’abord dans ces milieux là au lieu d’accuser précipitamment la gauche d’être derrière l’attaque.

    La gauche et le mouvement populaire ne doivent pas êtres intimidés ni terrorisés. Nous allons poursuivre et intensifier la lutte massive et déterminée dans la rue afin de vaincre la politique sauvage actuelle et le terrorisme aux multiples visages qui, en dernière instance, et comme l’histoire l’a démontrée, occulte l’« Etat profond ».

    http://www.antarsya.gr/node/1731 
    Traduction française pour Avanti4.be