[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Lycée, bac, sélection à l’université

Tract du comité NPA Paris 14e :

  • Contact : comite.npa14e@gmail.com 
  • Facebook : @ComiteNPA14e 
  • le pdf du tract

Vers un lycée à la carte, toujours plus de portes fermées et toujours plus pour les mêmes

Organiser la pénurie pour instaurer la sélection : c'est le sale coup de ce gouvernement. Le droit à l’enseignement doit être un droit pour tou-te-s, Or, l’entrée à la fac est déjà « reservée » à une certaine catégorie de population. L’université ne compte que 11 % d’enfant d'ouvriers/ères.  Avec un Lycée modulaire, un bac local, et une sélection ils et elles y seront encore moins nombreux/ses. 

Le rapport Mathiot préconise d'en finir avec les filières pour instaurer un lycée semestrialisé et modulaire avec 9 parcours de couple de disciplines majeures (math/physique, SES/histoire, Lettre/langue, etc.). Sous couvert d'une liberté de choix, ce qui est imposé  :

  • c'est l'orientation précoce dès la 2nde
  • l'accentuation de la sélection sociale suivant si on est riche ou pauvre
  • des inégalités territoriales, de plus grandes inégalités entre « bons » lycées et «mauvais» lycées, 
  • les élèves n’étant plus regroupé·e·s dans des classes, plus besoin d’avoir une équipe pédagogique suivant une classe. 

Casse du bac national 

Le bac réformé ne comportera plus que 4 épreuves terminales, ce qui l'oriente vers un diplôme « maison  » dépendant de l'établissement, cassant ainsi sa valeur nationale. Avec le contrôle continu, l'évaluation des élèves deviendra de plus en plus source de tension avec les élèves et leurs familles.  

Une des conséquence est que les familles ayant le plus de moyens financier et de connaissances du système éducatif, pourront aider leurs enfants à faire les «bons» choix qui permettront de construire le «meilleur» diplôme maison. Les autres...  

Sélection à l'entrée de l'Université 

Dès cette année, le bac ne sera plus suffisant pour accéder à l'université. Lettres de recommandations, engagements associatifs (et pourquoi pas relevé de compte bancaire des parents ?) seront demandés par les Universités.  

Défendre une éducation égalitaire 

Il est impératif de défendre un système éducatif beaucoup plus égalitaire. L'éducation et la compréhension du monde, sont deux choses fondamentales pour bâtir, comme nous le proposons au NPA, un monde meilleur. 

On le voit, le gouvernement de Macron enchaîne tout un tas de réformes qui vont toutes dans le même sens : la casse de nos acquis sociaux pour permettre une plan grande exploitation. La loi travail XXL est un des exemples les plus flagrants. Les cadeaux aux patrons sont nombreux, et la réforme de l'éducation va elle aussi dans ce sens.  

La baisse de moyens généralisée, de la maternelle à l'université, le manque d'encadrement, d'enseignant-e-s, et les parcours de plus en plus cloisonnés, et sélectifs, tout cela fait qu'il y a deux grands types de formations :

  • une formation sélective (quelques fois chère: école de commerce), qui forme une «élite» ultra minoritaire qui sera destinée à manager, à gouverner, à travailler dans les banques, etc. 
  • une formation pour les élèves les plus en difficulté-e-s, le plus souvent venant de famille modeste, qui sera adaptée au marché de l'emploie. Ces élèves là, seront destiné-e-s, en particulier à cause des réformes du droit de travail du gouvernement Macron, à une vie de précarité, à des boulots précaires et souvent peu rémunérés

C'est bien le capitalisme qui est source de toutes ces inégalités et injustices. Nous souhaitons mettre à bas ce système, pour construire une société communiste auto-gérée, sans classes, sans exploitation et sans oppressions

Réagissons collectivement 

Le NPA appelle les lycéen·nes, les étudiant·es, les personnels des universités et des lycées à se mobiliser le jeudi 1er février 2018, à se réunir, dès maintenant, en assemblée générale pour débattre des réformes, à se mobiliser sous toutes les formes décidées collectivement.  Le mardi 6 février sera aussi une journée de grève et de mobilisation ! 

Grève et manifestation  le jeudi 1er février   Départ 14h métro Jussieu (Paris  5e), en direction de la Sorbonne

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Social

Un gouvernement destructeur, même dans les crèches !

Le gouvernement de Macron a une ligne politique claire : un des buts de sa politique néo-libérale est de détruire les services publics pour les ouvrir aux intérêts privés de quelques capitalistes. Après la destruction méthodique des transports publics ferroviaires, après la sélection généralisée à l’université, après la réforme Blanquer, les crèches sont, elles aussi, dans la ligne de mire.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Education

Bloquer Blanquer, c’est maintenant !

Les mobilisations contre les réformes Blanquer n’ont cessé de se développer depuis l’automne, touchant d’abord les lycées, avec les lycéen.ne.s en première ligne, puis les profs, un peu plus tard les écoles primaires, entraînant les parents d’élèves, faisant parfois la jonction avec les gilets jaunes. Elles ont pris des formes diverses : motions en CA, tractage à destination des parents et de la population, 20/20, boycott des journées de formation à la réforme, journées de grève, grèves reconductibles,…

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Education

"L’école de la confiance" selon Blanquer : une école de la soumission

Ce lundi 11 février a débuté l’examen à l’Assemblée de la loi Blanquer « sur l’école de la confiance ». Très critiquée pour son article 1, c’est en réalité la loi dans son entier qui représente une attaque frontale contre l’éducation, avec au menu : mise au pas des enseignant-es, suppression de l’évaluation indépendante de l’école, mise en place d’une école du socle, réforme territoriale, refonte de la formation des enseignant-es… 

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook