[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Manifestation contre la menace de fermeture de PSA Aulnay, 13h30 samedi 18/02 à Aulnay

    PSA Peugeot-Citroën prévoit de fermer l’usine d’Aulnay en janvier 2014. Nous sommes 3300 embauchés et intérimaires à vivre ce que vivent des centaines de milliers de travailleurs dans tout le pays : suppressions d’emplois, licenciements, fermetures d’usine. Cela ne peut plus durer !

    Surcharger de travail les uns et envoyer au chômage les autres pour faire plus de profit !

    PSA veut transférer toute la production de la C3 d'Aulnay à l'usine de Poissy et à Mulhouse. Le plan est simple : faire tourner les usines de Poissy et de Mulhouse 24H/24, 7jours /7, et fermer Aulnay.

    La direction veut surcharger de travail les ouvriers de Poissy et de Mulhouse et leur imposer des horaires de travail inhumains comme le travail de nuit ou le VSD (Vendredi, samedi dimanche) et envoyer au Pôle Emploi les milliers de salariés d'Aulnay.

    Les salariés de PSA revendiquent une répartition des productions entre les usines du groupe pour que tout le monde puisse travailler.

    PSA une entreprise riche à milliards

    PSA est loin d'être en faillite. En 2011, malgré la crise, PSA a failli égaler son propre record de ventes mondiales de voitures de 2010. M. Varin, le PDG de PSA, l'homme qui touche 9 000 € par jour week-end compris, s'est vanté que l'entreprise s'était enrichie en traversant la crise et de disposer d'une trésorerie de 11 milliards.

    Tout cet argent est le fruit du travail de milliers de salariés et doit servir à financer le maintien de tous les emplois y compris l’emploi de tous les intérimaires.

    L"aide publique à PSA va servir à fermer Aulnay

    Le gouvernement a déversé des milliards d'aides publiques (prêts de 3 milliards à taux réduit, crédit impôt recherche, dégrèvement fiscaux, allègements de cotisations sociales, prime à la casse,...).

    Avec la fermeture de PSA Aulnay, toute la population est attaquée

    La fermeture de l’usine aurait des conséquences sociales dramatiques sur toute la vie de la population, de ses commerçants, des services publics,... Aux 3 300 emplois de PSA Aulnay, il faut ajouter les emplois des sous-traitants et des fournisseurs. Ce sont plus de 10 000 emplois qui seraient supprimés. Comment faire pour retrouver du travail dans un département déjà ravagé par le chômage.

    CGT-SIA-SUD-CFDT-CFTC-FO-CGC

    Tous les syndicats de PSA Aulnay vous appellent à manifester contre la menace de la fermeture de PSA Aulnay

    Samedi 18 février à 13h30, place du Général de Gaulle gare Aulnay sous Bois Les salariés de PSA Aulnay le 02 janvier 2012

    Télécharger au format pdf

    Ces articles pourraient vous intéresser :

    Gilets jaunes

    Du 8 au 19 mars, dix jours pour le printemps des peuples ?

    Récapitulons le calendrier pour en saisir les potentialités : 8 mars, journée de lutte internationale pour les droits des femmes. Samedi 9 mars, acte XVII du soulèvement Gilets Jaunes. Vendredi 15 mars, grève internationale pour le climat. Samedi 16 mars, journée internationale des solidarités et montée nationale des Gilets Jaunes à Paris. Mardi 19 mars, journée de grève interprofessionnelle. Ajoutons à cela les appels à soutenir les mobilisations du peuple algérien contre le 5ème mandat les dimanches. Avouons que c’est assez alléchant.

    Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook

    Lutte de classe

    Pour le groupe Hyatt, maintenir les salariéEs en sous-traitance, ça paye énormément

    Une grève a débuté le 25 septembre à l’hôtel de luxe Park Hyatt Paris-Vendôme, au 5 rue de la Paix à Paris, ou « rue de la Guerre » comme l’ont renommée les 55 grévistes syndiquéEs de la CGT-HPE (Hôtels de prestige et économiques). Une grève où salariéEs de l’hôtel et de la sous-traitance se battent main dans la main pour leurs droits syndicaux et de meilleures conditions de travail et d’embauche. Une grève en majorité de femmes, de personnes qui subissent tous les jours le racisme, une grève de notre classe sociale.  Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook

    France

    En finir avec le "dialogue social", mobiliser à la base et engager une lutte sociale de combat !

    A l’appel d’une intersyndicale composée de la CGT, FO, Solidaires, l’UNEF et la FIDL, des dizaines de milliers de manifestant.e.s se sont retrouvé.e.s dans la rue pour la première manifestation nationale depuis la rentrée. Autour du mot d’ordre assez flou « Contre la destruction du modèle social du gouvernement », les manifestations furent une réussite en demie teinte dans la mesure ou elles ont rassemblé... plus de monde que la pathétique journée du 28 juin qui ressemblait plutôt à un baroud d’honneur après la défaite de la « bataille du rail ».

    Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook