[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

La CGT de l’université d’Évry contre l’expulsion des sans-papiers de la bourse du travail

Par CGT université Évry ( 6 juillet 2009)
Tweeter Facebook

Impliqués dans la défense des sans-papiers, notamment des étudiants de l"université d"Évry, ayant apporté un soutien à la récente grève des intérimaires sans papiers du groupe Fayat à Viry-Chatillon, dont certains avaient travaillé pour notre université, élus à plusieurs reprises délégués à la Coordination Nationale des Universités où nous avons voté le soutien aux étudiants sans-papiers : nous ne pouvons que condamner, sur le fond et sur la forme, l"expulsion des sans-papiers de la bourse du travail par la CGT, qui a eu lieu mercredi 24 juin.

Le secrétaire et la secrétaire-adjointe de la CGT de l"Université d"Évry

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Congrès CGT

Intervention de Marie (SFA) au 52e congrès de la CGT

Les artistes sommes aujourd’hui dans une précarité toujours grandissante. On voudrait nous faire croire que nous sommes précaires par essence. Comme syndicat, même si nous défendons au quotidien les conditions de travail des artistes, nous ne perdons jamais de vue qu’il nous faut revendiquer une permanence de l’emploi. A l’échelle confédérale, tout le monde en a parlé, il nous faudra progresser dans notre implantation parmi les plus précaires, nous pensons ça ne pourra pas se faire sans la collaboration avec les UL et les UD, particulièrement bien placées pour s’occuper ces travailleurs/euses isolé.e.s. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Après la violence du 1er mai, se préparer à faire face

Les comptes rendus, les articles, les témoignages, les publications sur les réseaux sociaux ou encore les vidéos et les photos de la manifestation parisienne du 1er mai mettent tous en évidence une chose : le gouvernement Macron, et particulièrement le Ministère de l’Intérieur avec Castaner aux commandes a fait le choix très clair de détruire par la force la plus brutale tout mouvement de contestation.  Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook