[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Solidarité avec Kobanê ! Vive la lutte du peuple kurde !

Solidarité avec Kobanê ! Vive la lutte du peuple kurde !

Aucun soutien aux impérialistes, qui sont entièrement responsables de la situation au Moyen-Orient !

Depuis cet été les troupes sanguinaires de « Daesh » (autoproclamé « État islamique ») ont attaqué la ville de Kobanê au Nord de la Syrie, et ont rencontré une résistance héroïque. Les médias du monde entier ont bien été obligés de parler des combattants et combattantes Kurdes qui contrôlent la région depuis le début de la crise du régime syrien (2011). Contrairement à ce qui est raconté en France, c'est avant tout le soutien populaire dont bénéficient le parti kurde PYD (lié au PKK de Turquie) et ses milices YPG, qui font tenir Kobanê.

Depuis trois ans, les médias occidentaux ont fait le silence quasi-total sur Rojava, alors qu'ils encensaient en bloc les autres groupes armés de Syrie. Ce bloc comprenait de nombreux groupes islamistes réactionnaires, il a attaqué les Kurdes, etc. Mais peu importe pour les puissances occidentales, car ils acceptent de collaborer. La seule chose qui compte pour elles, c'est de mettre en place des régimes amis avec lesquels les affaires des capitalistes continueront. Que ce soit la théocratie d'Israël ou la théocratie d'Arabie saoudite (qui elle aussi lapide des femmes, comme Daesh), peu importe !

D'ailleurs, Daesh n'est devenu l'ennemi n°1 que depuis qu'il devient incontrôlable pour les puissances impérialistes. Jusqu'à présent, la Turquie l'a soutenu activement ! Par contre, les chancelleries occidentales ont toujours été hostiles aux Kurdes proches du PKK, parce qu'ils luttent les armes à la main pour faire respecter leurs droits, qu'ils sont une épine dans le pied de leur allié turc, et aussi parce que leur idéologie socialiste est gênante… surtout quand elle devient un exemple concret.

En effet, depuis ces trois ans, il y a une réelle effervescence populaire au Rojava, de nombreux/ses hommes et femmes participent à toutes les tâches (défense, approvisionnement, aide aux réfugié e s), prennent part directement aux décisions dans les communes… Tout cela, la coalition Obama-Hollande aurait préféré le voir écrasé par Daesh. Mais après avoir pris son temps, elle a été obligée d'agir a minima (bombardements des tanks qui encerclent Kobanê, envoi d'armes légères...). D'ailleurs, ses premiers bombardements ont conduit à la concentration des forces de Daesh autour de Kobanê. Et aujourd'hui les impérialistes et la Turquie veulent que leurs protégés de l'ASL prennent le contrôle de Rojava.

Les capitalistes occidentaux et leurs États sont les principaux responsables des tensions au Moyen-Orient depuis deux siècles (soutien à des régimes pétroliers tyranniques, inégalités extrêmes canalisées dans des haines religieuses...). Comme les précédentes (Irak, Afghanistan…), les interventions impérialistes ne font qu'aggraver la situation globale. C'est pour cela que nous sommes contre.

En France, nous luttons pour que la classe travailleuse affirme son indépendance, qu'elle résiste aux capitalistes et à Hollande-Valls. Cela inclut le soutien internationaliste aux Kurdes de Rojava !

› Retrait du PKK de la liste des organisations terroristes !

› Soutien à la résistance kurde ! Solidarité avec le PKK et le PYD : le mouvement ouvrier doit les aider matériellement !

› Aucun soutien aux impérialistes !

› Tou-te-s ensemble contre Hollande-Valls !

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Tribune libre

Comprendre le Rojava… ou pas.

Il y a quelques mois, paraissait "Comprendre le Rojava dans la guerre civile syrienne" de Raphaël Lebrujah. Le titre est explicite, et la tâche, de faire comprendre le Rojava en deux-cents pages, est ambitieuse. Le Rojava suscite beaucoup d'intérêt dans la gauche révolutionnaire, et il est difficile de trouver des informations fiables dans un flot continu d'informations souvent erronées, quelquefois farfelues, mais toujours invérifiables... L'ouvrage de R. Lebrujah, que les soutiens français des YPG-YPJ connaissent bien, a été encensé par la critique pro-Rojava. Rien d'étonnant, puisque le livre est un plaidoyer pour le Rojava, pour ses combattants et pour son projet politique. [...] Dans ce désert informatif, tout ouvrage consacré au projet politique émancipateur des YPG-YPJ ne peut qu'être le bienvenu.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook