[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

A propos des interventions de notre camarade Philippe Poutou sur le voile

Notre camarade Philippe Poutou, qui est aussi notre candidat pour les élections présidentielles, est intervenu par deux fois1,2 sur le voile récemment et nous pensons que certaines des positions qu'il a développé posent problème.

Si Philippe rappelle une des positions claires du NPA qui est de s'opposer aux lois islamophobes de 2004, 2010 et 2012, et ce en demandant leur abrogation, il dit aussi à plusieurs reprises que « le voile [...] est un signe d'oppression de la femme ». Nous pensons que c’est une erreur de donner un sens si catégorique au voile et d’accepter de concentrer les questions féministes sur ce sujet.

« Le voile […] un signe d'oppression de la3 femme » ?

En effet, le voile est un signe religieux, mais la revendication d’une religion n’a pas un sens figé en tout temps et en tout lieu.4 En particulier dans le contexte de la France d’aujourd’hui, où l’islam est de fait la religion des prolétaires les plus opprimé-e-s, il peut s'agir d'un signe de révolte contre l'islamophobie d'État. Par exemple Christine Delphy note qu'après la loi islamophobe de 2004 ayant interdit le port du voile de l'école au lycée, le port du niqab a augmenté5. Comment ne pas voir là qu'une partie de l'explication de l'augmentation de ce port est liée au rejet de cette loi islamophobe ?

On constate que cette question du voile est mise en avant depuis les années 80 avec le nouveau développement de l’islamophobie comme une des principales formes du racisme d’État ; on retrouve même ses origines dans la justification du colonialisme français6. De nombreux autres vêtements et contraintes (talons, maquillages...) peuvent être en partie considérés comme des symboles de domination des femmes, mais ceux-ci ne sont jamais remises en cause et ce à raison : c'est aux femmes de décider. Par ailleurs les journalistes ne demandent pas à Philippe Poutou ce qu’il pense des règlements intérieurs sexistes qui imposent aux jeunes filles une longueur de jupe particulières.7 C’est bien la preuve que la « question du voile » est consubstantielle de l’islamophobie à la française, c’est un « débat empoisonné. »8,9

Les principaux idéologues des lois islamophobes nient ce racisme structurel, et s’appuient sur ce type de justification (y compris par un pseudo féminisme paternaliste) : « puisque les femmes voilées seraient opprimées par leur voile, il s'agirait de les libérer en leur enlevant ». Les revendications justes de notre porte-parole s’opposent à ces conclusions, et c’est important. Mais donner à côté de cela un sens « objectivement oppressif » au port du voile, c’est indirectement renforcer nos adversaires islamophobes.

La position du NPA ?

Bien sûr nous ne nous attendons pas à ce que Philippe Poutou reprenne très exactement cette position, qui n'est pas celle de notre organisation. Mais quand notre candidat explique dans la seconde interview que la position qu'il avance est celle du NPA, ce n'est pas exact. Le NPA n'a pas de positions claires sur les causes du port du voile. En effet, le congrès de 2011 a donné des votes majoritaires sur des motions contradictoires à ce sujet et a remis la discussion à plus tard10. Depuis aucune position n'a été tranchée. Nous le regrettons, mais c'est comme ça. Et c’est avant tout ce flou dont le parti est responsable qui explique ces erreurs de notre porte-parole.

A minima, nous pensons que Philippe doit refuser systématiquement de se positionner sur les causes ou le sens du port du voile. Une position nous semblant consensuelle, reprise par notre organisations dans les slogans de nos manifestations (notamment lors de celle contre l'interdiction du port du burkini lors de notre université d'été11) et expliqué par notre autre camarade lors de la deuxième interview, est que nous nous opposons à ceux qui veulent forcer les femmes à se voiler ou se dévoiler. « Trop couvertes ou pas assez, c'est aux femmes de décider ! »


1 Sur Europe 1 le 05 Avril : http://www.europe1.fr/emissions/linterview-politique-de-8h20/debat-fn-programme-philippe-poutou-repond-aux-questions-de-fabien-namias-3221429 (De 5 minutes 05 à 6 minutes 32)

2 https://www.facebook.com/lapupule/videos/10155227271337863/

3 Nous pensons qu'il est préférable d’éviter de parler de « la » femme, expression qui tend à essentialiser « la femme », et à masquer les nombreuses réalités différentes qu’elles vivent.

4 Voir notre texte : 10 thèses sur la religion et contre l’islamophobie

5 https://christinedelphy.wordpress.com/2015/08/15/du-voile-a-la-prostitution-entretien-avec-christine-delphy-1/

6 http://contre-attaques.org/magazine/article/le-devoilement

7 http://www.liberation.fr/france/2017/03/29/tenue-indecente-tu-ne-reviens-pas-comme-ca-derives-sexistes-dans-un-lycee-a-valence_1559161

8 http://lmsi.net/Islam-voile-et-laicite-un-debat

9 http://lmsi.net/La-production-d-un-racisme

10 https://npa2009.org/content/motions-la%C3%AFcit%C3%A9-f%C3%A9minisme-religion-antiracisme-vot%C3%A9es-par-le-congr%C3%A8s

11 http://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/aude/leucate-manifestation-de-militants-du-npa-contre-les-arretes-anti-burkini-1071813.html

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Quartiers populaires

Arnaud Bernard : islamophobie et gentrification, ça suffit !

Cible de la gentrification voulue par la mairie de Toulouse, la place Arnaud Bernard accueillait ce samedi 17 juin un festival « artistique » sponsorisé par une série d’institutions et entreprises dont la fibre artistique est assez douteuse. On s’interrogera sur l’opportunité, dans un quartier très largement habité par des musulman.e.s, d’ouvrir une buvette offrant alcool et pâté de porc ; le tout en plein Ramadan. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Débats

10 thèses sur la religion et contre l’islamophobie

1) Le besoin de croyances existe depuis les débuts de l’humanité, avant les religions instituées.
2) Les religions en tant qu’institutions et idéologies sont des produits sociaux et historiques œuvrant à la reproduction de l'ordre social.
3) « La religion est à la fois expression de la misère et protestation contre cette misère »
4) Notre priorité est de mener la guerre contre le capital, non de déclarer la guerre aux croyances.
5) Dans les pays dominés, la montée de courants politiques se revendiquant de l'islam exprime souvent une réaction à l’hégémonie coloniale.
6) Dans les pays impérialistes comme la France, la montée de l'islam se situe dans un contexte de crise du mouvement ouvrier, qui s'est révélé incapable d'intégrer les revendications des populations non blanches à son combat.
7) L'islam est aussi, de fait, la religion des prolétaires les plus opprimé·e·s, issus de la colonisation française et du pillage des pays dominés, victimes de la surexploitation, du racisme et de discriminations de toutes sortes.
8) Les femmes voilées ont toute leur place dans les organisations ouvrières et féministes.
9) Nous sommes en première ligne pour lutter contre l'islamophobie d'État et l’instrumentalisation du féminisme.
10) Des actions et des campagnes communes de nature démocratique ou anti-impérialiste, sont possibles avec des organisations se revendiquant de l'islam. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook