[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Loi travail XXL : rassemblement d’opposition intersyndical à Paris

Ce mardi 27 juin 2017, de 12h à 14h30, jour de rentrée des nouveaux et nouvelles député-e-s, se sont rassemblées plusieurs centaines de personnes à l’appel d’une intersyndicale CGT-FO-Solidaires-Unef-FSU (notamment l’union régionale CGT Ile-de-France). Le mot d’ordre était de contester dès à présent la réforme du code du travail engagée par le gouvernement, de se préparer à riposter contre la loi travail XXL.

Sur l’esplanade des Invalides à Paris, des syndicalistes sont intervenu-e-s pour faire un état des lieux des différentes situations dans différents secteurs : de la part de la CGT Tati, ou la lutte a permis de sauver 1400 emplois, de la CGT énergie, de FO Santé, de FSU travail social, lest travailleurs/ses de l’hôtel Campanile Tour Eiffel qui viennent de faire une grève victorieuse, et bien d’autres encore avec notamment des portes paroles de l’UNEF, de FO, de Solidaires et de la CGT.

Des équipes syndicales étaient bien évidemment de la partie, venu essayer de se réunir pour préparer la résitance. Parmi les autres organisations, des militant-e-s du NPA étaient sur place avec notamment la présence de Philippe Poutou. On a vu aussi Nathalie Arthaud ou encore Gérard Filoche. Le Front Social était lui aussi de la partie, malheureusement sans pouvoir intervenir, et c’est bien regrettable !

Quelques nouveaux et nouvelles député-e-s du PCF et de la France Insoumises sont aussi venu-e-s de l’Assemblée, avec l’aimant à caméras Jean-Luc Mélenchon, Pirre Laurent, Alexis Corbières, François Ruffin, etc.

Le discours global de ce rassemblement, s’il va dans le bon sens, avec l’explication de ce qui nous attend, avec l’importance de la lutte interprofessionnelle, avec la nécessité de préparer la résistance, manque de radicalité, et de perspectives de victoire. Il n’y a pas eu de critique du dialogue social : les confédérations syndicales s’embourbent dans des discussions avec le gouvernement alors que la seule solution pour ne pas perde est la lutte, et c’est bien cela qu’il faut construire. Il n’y a pas eu mention du Front Social non plus. La date posée par la CGT est maintenant le 12 septembre. La CGT appelle à une journée de mobilisation et de grève dans toute la France mais il n’y a pas de plan de mobilisation qui se dessine, pas de perspective de bloquer l’économie par non pas une journée de grève, mais bien une grève générale reconductible seule à même de faire reculer le gouvernement.

Cette date étant actée, il faut maintenant la construire pour en faire une réussite. Il faut aussi construire le Front Social pour que cet outil puisse peser sur les directions syndicales pour qu’elles refusent le dialogue social et se mettent en ordre de bataille pour imposer une défaite à ce gouvernement qui est bien décider à détruire tous nos acquis sociaux pour toujours plus engraisser les capitalistes.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

France

Destruction des libertés: Une mobilisation unitaire et vraiment massive est urgente !

Dans quel pays vit-on quand un ministre de l’intérieur (Castaner) cite Clémenceau (https://tendanceclaire.org/breve.php?id=33594) comme modèle lors de la prise de fonction du nouveau préfet de police de Paris : « Didier Lallement, votre modèle est Georges Clemenceau, sa main n'a jamais tremblé ». Rappelons que Clémenceau a fait tuer des manifestants en 1907 et 1908. Son surnom était le « briseur de grèves ». Belle référence pour l’ex socialiste Castaner.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Du 8 au 19 mars, dix jours pour le printemps des peuples ?

Récapitulons le calendrier pour en saisir les potentialités : 8 mars, journée de lutte internationale pour les droits des femmes. Samedi 9 mars, acte XVII du soulèvement Gilets Jaunes. Vendredi 15 mars, grève internationale pour le climat. Samedi 16 mars, journée internationale des solidarités et montée nationale des Gilets Jaunes à Paris. Mardi 19 mars, journée de grève interprofessionnelle. Ajoutons à cela les appels à soutenir les mobilisations du peuple algérien contre le 5ème mandat les dimanches. Avouons que c’est assez alléchant.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Sur la journée de mobilisation du 5 février à Dijon, entre espoir brisé et frustration.

7H30 : début de la journée. Le point de rendez-vous avait été fixé la veille devant le lycée Hyppollite Fontaine afin de le bloquer car une belle mobilisation des jeunes est toujours un bon moyen d’animer et de massifier une manifestation et parce qu’il ne faut surtout pas laisser les générations futures en dehors des mouvements politiques et sociaux Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Mobilisation

Gilets jaunes et syndicats : après les manifestations du 5 février, il faut un appel clair des directions syndicales à la grève générale et au blocage de l’économie

Les manifestations du 5 février étaient appelées par la CGT et Solidaires, plus timidement et localement par FO et la FSU. Elles étaient aussi appelées par la coordination des AG de gilets jaunes de Commercy et par des figures du mouvement (Eric Drouet, François Boulo, etc.). Une vraie convergence s'est opérée dans les cortèges qui regroupaient syndiqués et gilets jaunes indifféremment. C'est très positif. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook