[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Loi travail XXL : rassemblement d’opposition intersyndical à Paris

Ce mardi 27 juin 2017, de 12h à 14h30, jour de rentrée des nouveaux et nouvelles député-e-s, se sont rassemblées plusieurs centaines de personnes à l’appel d’une intersyndicale CGT-FO-Solidaires-Unef-FSU (notamment l’union régionale CGT Ile-de-France). Le mot d’ordre était de contester dès à présent la réforme du code du travail engagée par le gouvernement, de se préparer à riposter contre la loi travail XXL.

Sur l’esplanade des Invalides à Paris, des syndicalistes sont intervenu-e-s pour faire un état des lieux des différentes situations dans différents secteurs : de la part de la CGT Tati, ou la lutte a permis de sauver 1400 emplois, de la CGT énergie, de FO Santé, de FSU travail social, lest travailleurs/ses de l’hôtel Campanile Tour Eiffel qui viennent de faire une grève victorieuse, et bien d’autres encore avec notamment des portes paroles de l’UNEF, de FO, de Solidaires et de la CGT.

Des équipes syndicales étaient bien évidemment de la partie, venu essayer de se réunir pour préparer la résitance. Parmi les autres organisations, des militant-e-s du NPA étaient sur place avec notamment la présence de Philippe Poutou. On a vu aussi Nathalie Arthaud ou encore Gérard Filoche. Le Front Social était lui aussi de la partie, malheureusement sans pouvoir intervenir, et c’est bien regrettable !

Quelques nouveaux et nouvelles député-e-s du PCF et de la France Insoumises sont aussi venu-e-s de l’Assemblée, avec l’aimant à caméras Jean-Luc Mélenchon, Pirre Laurent, Alexis Corbières, François Ruffin, etc.

Le discours global de ce rassemblement, s’il va dans le bon sens, avec l’explication de ce qui nous attend, avec l’importance de la lutte interprofessionnelle, avec la nécessité de préparer la résistance, manque de radicalité, et de perspectives de victoire. Il n’y a pas eu de critique du dialogue social : les confédérations syndicales s’embourbent dans des discussions avec le gouvernement alors que la seule solution pour ne pas perde est la lutte, et c’est bien cela qu’il faut construire. Il n’y a pas eu mention du Front Social non plus. La date posée par la CGT est maintenant le 12 septembre. La CGT appelle à une journée de mobilisation et de grève dans toute la France mais il n’y a pas de plan de mobilisation qui se dessine, pas de perspective de bloquer l’économie par non pas une journée de grève, mais bien une grève générale reconductible seule à même de faire reculer le gouvernement.

Cette date étant actée, il faut maintenant la construire pour en faire une réussite. Il faut aussi construire le Front Social pour que cet outil puisse peser sur les directions syndicales pour qu’elles refusent le dialogue social et se mettent en ordre de bataille pour imposer une défaite à ce gouvernement qui est bien décider à détruire tous nos acquis sociaux pour toujours plus engraisser les capitalistes.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Gilets jaunes

Des gilets jaunes appellent les syndicats à se bouger : il faut faire partout pareil !

Décidément, en ce début d’année, le mouvement des gilets jaunes n’a pas fini de se faire entendre. Non seulement les occupations de ronds-points et les manifestations du samedi reprennent, mais de plus en plus de gilets jaunes cherchent d’une façon ou d’une autre à passer à une vitesse supérieure. Et un des leviers majeurs à actionner, c’est la grève, qui permettrait une participation plus massive de salarié·e·s, avec une mobilisation plus intense tous les jours de la semaine, et qui ferait trembler la classe dirigeante en menaçant ses profits.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Appel aux syndicats adopté par l’assemblée régionale de gilets jaunes de Lille du 4 janvier

Non seulement la mobilisation ne faiblit pas, mais le mouvement se structure de plus en plus. Près de 400 gilets jaunes se sont réunis le 05/01 à Lille. Ils ont adopté un excellent appel que nous relayons et invitons à diffuser et à mettre en pratique partout. 
Notre responsabilité, c'est non seulement de développer les démarches en direction des salarié-e-s, mais aussi de faire en sorte que nos structures syndicales, à tous les niveaux, prennent des positions en ce sens. Car, comme le dit l'appel, pour faire céder Macron et les patrons, c'est bien la grève générale qui sera nécessaire. 

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Les mesures pour le « pouvoir d’achat » : la grande arnaque de Macron. PS, LR et FN complices On ne peut pas améliorer la situation des travailleur/ses sans faire payer le patronat

Alors que le parlement vient d'adopter (les 20 et 21 décembre) les mesures Macron pour le pouvoir d'achat, il nous semble important de décortiquer ces mesures et leur financement. Et notre diagnostic est sans appel : il s'agit d'une arnaque qui préserve les intérêts de la classe dominante. Cette opération d'enfumage s'est faite avec la complicité des députés et sénateurs LR, FN et PS.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook