[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

AG des intermittent.e.s de la CIP-Picardie à Amiens

Ce soir de lundi 4 avril se sont tenues dans beaucoup de villes de France des AGs d'intermittent.e.s et précaires suite à un appel à rassemblement de la coordination nationale des intemittent.e.s et précaires.

Entre 65 et 70 personnes étaient présentes à celle d'Amiens. (Pour mention, à la précédente AG seules 10 personnes étaient présentes)

La présidence était tenue par une femme et la modération s'est faite de manière paritaire. Pas de liste mais un tour de paroles.

Etaient présent.e.s : des intermittent.e.s, des précaires, des travailleu.r.ses en lutte, des étudiant.e.s.

Après lecture du communiqué de la coordination nationale, des rappels ont été faits sur l'état des négociations et les menaces (et les attaques) qui pèsent sur les intermittent.e.s (spectacle et hors-spectacle) :

La lettre de cadrage signée par le MEDEF, la CFTC, CFTC, CGC veut faire 400 millions d'euros d'économie sur les intermittents (en gros, les rabattre au régime général de l'assurance chômage) sur les 800 millions demandées pour toute l'assurance chômage.

Il est important de noter que la convention d'assurance chômage de 2014 a été invalidée et annulée par le Conseil d'Etat en octobre 2015. (Etait remis en question notamment le prélèvement de trop-perçus sur les allocations des chômeu.r.se.s directement par Pôle Emploi sans possibilité de recours au préalable.) Sauf que l'article 52 de la loi El-Khomri réinscrit dans la loi ce qui a été annulé par le Conseil d'Etat !

Rappels :
- Les intermittent.e.s représentent 3,5% des chômeu.r.se.s et touchent 3,4% des allocations.
- Si l'UNEDIC est déficitaire (du fait de sa participation au financement de Pôle Emploi), l'assurance chômage est excédentaire (si l'on fait le calcul : cotisations perçues - allocations versées = excédent). L'UNEDIC est déficitaire de 25 millions d'euros à aujourd'hui. Depuis 1990, l'UNEDIC participe au financement de Pôle Emploi = 29 millions d'euros !
- 4 chômeu.r.se.s sur 10 ne sont pas indémnisé.e.s et sur 250 000 intermittent.e.s, seul.e.s 100 000 sont indémnisé.e.s.

Les interventions étaient unanimement anticapitalistes, contre le patronat, favorable à la grève générale et à la mise en place d'actions pour converger avec les travailleu.r.se.s dans les luttes locales et nationales et au sein des bases syndicales (des membres de la CIP vont aux AGs étudiantes et autres et des travailleu.r.se.s et étudiant.e.s sont présent.e.s aux AGs CIP). Après 13 ans de lutte, la CIP continue de construire le mouvement dans la durée et il est rappelé qu'en ce moment, le sort des intermittent.e.s dépend de la mobilisation de l'ensemble des travailleu.r.se.s puisqu'il s'agit de plus en plus clairement d'attaques idéologiques. Il est rappelé le mot d'ordre de la lutte des intermittent.e.s et précaires de 2014 : « Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous. » Cependant, les personnes présent.e.s ont l'aire de vouloir construire une lutte plus offensive cette fois-ci.

Les étudiant.e.s sont intervenu.e.s pour dire que la fac d'Amiens (un amphi) est occupée depuis vendredi. Illes s'organisent. Illes restent cependant assez isolé.e.s du fait de l'éloignement du campus par rapport au centre ville.

Macron vient en visite mercredi à Amiens, CR à suivre mercredi soir...

Et enfin, l'appel à une Nuit debout à Amiens est lancé. Début samedi soir après la manif...

Ps : infos de camarades : AG à Paris au théâtre de la Colline ce soir : plus de 1000 personnes présent.e.s, une centaine sur le trottoir devant ne pouvait pas rentre, près de 200 (voire plus?) sont parties en manif sauvage en fin d'AG pour rejoindre place de la République.

Liens :
http://www.regards.fr/web/article/samuel-churin-manuel-valls-a-menti

http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/02/26/intermittents-cinq-questions-pour-tout-comprendre_4372877_3246.html

http://www.clesdusocial.com/unedic-Lettre-de-cadrage-pour-la-negociation-sectorielle-des-intermittents

http://www.anti-k.org/2016/03/29/appel-a-resistance-et-rassemblement-4-avril-theatre-de-la-colline-a-paris/

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Culture en lutte

Aux Molières, les Gilets Jaunes intermittent•e•s chômeur•e•s précaires s’invitent

Communiqué lu le 13 mai aux Molières par les gilets jaunes intermittent•e•s chômeur•e•s précaires

Aujourd'hui lundi 13 mai 2019, en cette 31e Nuit des Molières, nous, intermittent.e.s, chômeur.e.s, précaires, gilets jaunes, syndiqué.e.s ou non, avons quelque chose à vous dire :

Comme on n'a pas reçu nos invitations, on s'est dit qu'il y avait erreur, alors on est allé.e.s se renseigner sur place, tirer cette histoire au clair...

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Théâtre et lutte de classe

Sur la grève du Théâtre de la Commune à Aubervilliers

Après plus de 50 jours de grèves et une situation complètement cadenassée par la direction qui refuse de mener à bien les négociations avec les salarié.e.s, nous publions ici un dossier d'articles que nous avons écris pour le NPA qui permet de revenir sur ce mouvement qui dépasse de loin le seul théâtre de la Commune d'Aubervilliers. Vive la grève des salarié.e.s de théâtre de la Commune ! Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Culture

La culture mise à mort

Lundi 15 janvier avait lieu la première réunion du Conseil national des professions du spectacle (CNPS) du mandat de la nouvelle ministre de la Culture. Cette réunion avait lieu dans un contexte d’annonces gouvernementales qui ont de quoi inquiéter. 

Les 10 milliards d’économies prévus sur le budget de l’État ne se feront certainement pas en finançant la culture ! En novembre, le Monde a rendu publics les premiers documents de travail de CAP 22, dans lesquels c’est la mise à mort de la culture qui est annoncée : personne ne sera épargné.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook