[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Otis: la grève prolongée pour le we

lutte-de-classe

Brève publiée le 12 juin 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/06/12/otis-la-greve-prolongee-pour-le-week-end/

AFP, 12 juin 2015 :

La grève pour les salaires et l’emploi chez l’ascensoriste Otis, entrée dans son septième jour vendredi, va se poursuivre le week-end faute d’accord avec la direction, ont annoncé des sources syndicales.

« Les astreintes ne seront pas assurées ce week-end » par le personnel gréviste, « on ne sait pas quand prendra fin la grève », a précisé à l’AFP Franck Pfister, délégué central CFDT. Les agents d’Otis protestent contre l’absence d’augmentation collective, la « dégradation » des conditions de travail et un projet de plan social portant sur 170 suppressions de postes. En milieu de semaine, le PDG a promis que les négociations salariales pour 2016, qu’il propose d’avancer de quelques mois, déboucheraient sur une issue « obligatoirement positive », a détaillé Eric Basquez de la CGT.

Mais ces « pseudo-propositions ne sont pas acceptables », car aucune donnée chiffrée n’a été avancée, tranche le délégué, évoquant un mouvement « toujours aussi soutenu aux quatre coins du pays ».

Le mouvement avait été lancé le 5 juin pour les salariés d’astreinte en province. Il s’est étendu lundi, après l’appel par les syndicats à une grève illimitée de l’ensemble du personnel. Environ un tiers des 4.500 salariés du groupe la suive, selon les chiffres de la direction. Vendredi, la CFDT a relevé « 9.000 ascenseurs » en attente d’être réparés, constatant que ce chiffre augmentait « sans cesse », selon Franck Pfister. Contactée par l’AFP, un porte-parole de la direction a souligné que le groupe a mis « tout en oeuvre pour que ça soit le moins difficile » pour les usagers en cabine qui sont « la priorité » d’Otis.