[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Zoopolis — penser une société sans exploitation animale

Brève publiée le 20 octobre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Les effets de la consommation de viande sur la santé et l’environnement sont bien connus : l’élevage est l’une des premières causes du réchauffement climatique1 et le GIEC le martèle : il n’est pas de futur viable sans réduction drastique de la production carnée et laitière. Parallèlement, la lutte contre l’exploitation animale se renforce chaque mois un peu plus, par-delà les importantes divergences stratégiques qui la fractionnent — entre courants réformistes et illégalistes. S’il est aisé de cerner les contours de cette lutte, il s’avère plus difficile d’imaginer l’après : à quoi ressembleraient nos sociétés une fois ladite exploitation abolie ? Les philosophes canadiens Sue Donaldson et Will Kymlicka ont tenté d’y répondre avec le désormais classique Zoopolis — Une théorie politique des droits des animaux : ils proposent d’accorder un ensemble de droits différenciés aux animaux selon trois catégories : une forme de citoyenneté pour les animaux domestiques, la souveraineté pour les animaux sauvages sur leurs territoires, un statut de résident pour les animaux liminaires2. Nous les avons interrogés sur cette « zoopolitique ».

https://www.revue-ballast.fr/zoopolis-penser-une-societe-sans-exploitation-animale/