[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Grève à Carrefour: blocages, magasins fermés...

lutte-de-classe

Brève publiée le 4 avril 2021

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.sudouest.fr/economie/conso-distribution/journee-de-greve-a-carrefour-des-perturbations-a-prevoir-partout-en-france-1935494.php

Grève à Carrefour : des blocages aux entrées, des rayons non approvisionnés et des magasins fermés Les grèves annoncées à Carrefour ce week-end de Pâques perturbent le fonctionnement des hypermarchés et supermarchés

« La direction nous méprise » : des salariés du groupe Carrefour se sont mobilisés samedi dans toute la France, avec des grèves ou manifestations à l’appel de la CFDT et de la CGT, pour dénoncer de mauvaises conditions de travail et réclamer embauches et hausses des salaires.

« Fortement exposés et sollicités depuis le début de la crise sanitaire », les salariés de Carrefour « refusent un confinement social » après « l’annonce de résultats 2020 exceptionnels » pour le groupe, a souligné la CFDT.

Cette grève concerne l’ensemble des salariés dans les hypermarchés, les supermarchés et les entrepôts. Ces perturbations sont à prévoir tout au long du week-end avec des fermetures de magasins, des blocages à l’entrée, des queues à la caisse ou des produits manquants dans les rayons. Selon la direction, « environ 2 000 des 85 000 salariés étaient grévistes ».

Les grévistes dénoncent aussi un projet de cession en location-gérance de 40 magasins en 2021, qui entraînerait une baisse de rémunération pour les salariés concernés. « On ne veut pas devenir comme Leclerc ou Intermarché », s’est inquiété M. Hureau. D’après ce syndicaliste, au total, « 110 hypermarchés ont fait grève » avec « quatre magasins fermés et douze entrepôts mobilisés ».

Les syndicats ne comprennent pas pourquoi les salaires ne sont pas revalorisés alors que le PDG Alexandre Bompard s’était félicité des bons résultats du groupe sur l’année 2020.

Perturbations dans la région

En Gironde, le carrefour de Lormont est fermé samedi. Les salariés manifestent aussi dans les Carrefour de Mérignac, Bègles et Libourne. Ils ont notamment filtré l’entrée des clients ce samedi matin.

Dans les Landes, les salariés du Carrefour de Labenne ont répondu à l’appel de la grève et dénoncent « très peu d’avancées » sur l’augmentation de salaires.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, les employés de l’hypermarché Carrefour de Lescar près de Pau ont manifesté dans leur magasin.

Les salariés de Carrefour ne s’étaient pas autant mobilisés au niveau national depuis le printemps 2018.

La réaction du groupe Carrefour

Selon la direction de Carrefour, suite à la négociation annuelle obligatoire, les accords prévoient qu’un employé de caisse en supermarché « bénéficiera en 2021 de 530 euros brut, soit l’équivalent d’un tiers de mois de salaire ». 85 000 salariés ont reçu la prime Macron en 2020, « Carrefour est le seul acteur du secteur à avoir fait un geste aussi large, sans condition ». Grâce aux bons résultats du groupe, l’intéressement et la participation sont « quatre fois supérieurs au montant légal minimal ». Les salariés vont percevoir « en moyenne 1 350 euros, soit 80 % d’un mois de salaire et 17 % de plus que l’année dernière. Les rémunérations sont supérieures de 12,5 % aux minima du secteur en hypermarchés, et de 8 % en supermarchés ». Enfin, sur le passage de certains magasins en location-gérance, Carrefour explique que les salariés garderont pendant 15 mois les bénéfices des accords collectifs, et que tous les avantages sont conservés. « Aujourd’hui, aucun magasin n’a été cédé ou vendu ».