[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Appel aux syndicats adopté par l’assemblée régionale de gilets jaunes de Lille du 4 janvier

Par ( 6 janvier 2019)
Tweeter Facebook

Non seulement la mobilisation ne faiblit pas, mais le mouvement se structure de plus en plus. Près de 400 gilets jaunes se sont réunis le 05/01 à Lille.

Ils ont adopté un excellent appel que nous relayons et invitons à diffuser et à mettre en pratique partout. 

Notre responsabilité, c'est non seulement de développer les démarches en direction des salarié-e-s, mais aussi de faire en sorte que nos structures syndicales, à tous les niveaux, prennent des positions en ce sens. Car, comme le dit l'appel, pour faire céder Macron et les patrons, c'est bien la grève générale qui sera nécessaire. 

Appel aux syndicats adopté par l'assemblée régionale à Lille

Communiqué de la part des Gilets Jaunes Hauts de France à l'intention des organisations syndicales

Voilà sept semaines que la mobilisation des « Gilets Jaunes » ne connaît pas de répit. Nous sommes au quotidien sur les ronds – points, sur les autoroutes, dans la rue chaque samedi face à une répression des plus violente ! D'aucun pensait qu'avec les fêtes, notre mouvement prendrait fin, mais nous sommes encore là, bien décidés à ne rien lâcher !

Ce mouvement est inédit, intersectoriel, de portée internationale, indépendant de toute structure politique traditionnelle. Mais de la politique, nous en faisons tous les jours. Nous avons enfin compris que nous n'avions besoin de personne pour penser à notre place. Et certainement pas de professionnels de la politique qui prennent des décisions en notre nom mais qui pourtant ne connaissent rien de notre quotidien.

Nous luttons contre l'exploitation que la grande majorité du peuple subit au profit d'une minorité de riches, de plus en plus riches. Alors que les dividendes versés aux actionnaires n'ont jamais été aussi importants, la France d'en bas se crève pour des salaires de misère !

Pour bloquer l'économie et avoir enfin une vie juste, nous avons besoin d'une grève générale. Nous demandons aujourd'hui aux organisations syndicales de se positionner clairement du côté des exploité.e.s, de soutenir notre lutte et d'y prendre part en appelant à une grève générale reconductible dès janvier 2019 afin de permettre à tous les salarié.e.s d'exercer leur droit de grève et de pouvoir se joindre à la lutte.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Congrès CGT

Intervention de Marie (SFA) au 52e congrès de la CGT

Les artistes sommes aujourd’hui dans une précarité toujours grandissante. On voudrait nous faire croire que nous sommes précaires par essence. Comme syndicat, même si nous défendons au quotidien les conditions de travail des artistes, nous ne perdons jamais de vue qu’il nous faut revendiquer une permanence de l’emploi. A l’échelle confédérale, tout le monde en a parlé, il nous faudra progresser dans notre implantation parmi les plus précaires, nous pensons ça ne pourra pas se faire sans la collaboration avec les UL et les UD, particulièrement bien placées pour s’occuper ces travailleurs/euses isolé.e.s. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Culture en lutte

Aux Molières, les Gilets Jaunes intermittent•e•s chômeur•e•s précaires s’invitent

Communiqué lu le 13 mai aux Molières par les gilets jaunes intermittent•e•s chômeur•e•s précaires

Aujourd'hui lundi 13 mai 2019, en cette 31e Nuit des Molières, nous, intermittent.e.s, chômeur.e.s, précaires, gilets jaunes, syndiqué.e.s ou non, avons quelque chose à vous dire :

Comme on n'a pas reçu nos invitations, on s'est dit qu'il y avait erreur, alors on est allé.e.s se renseigner sur place, tirer cette histoire au clair...

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Gilets jaunes

Après la violence du 1er mai, se préparer à faire face

Les comptes rendus, les articles, les témoignages, les publications sur les réseaux sociaux ou encore les vidéos et les photos de la manifestation parisienne du 1er mai mettent tous en évidence une chose : le gouvernement Macron, et particulièrement le Ministère de l’Intérieur avec Castaner aux commandes a fait le choix très clair de détruire par la force la plus brutale tout mouvement de contestation.  Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook