[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Le bataillon international YPG rend hommage au camarade tombé Gabar Légionnaire

Nous relayons ici le communiqué du bataillon international YPG.

Le 7 septembre, le volontaire international Sehîd Gabar légionnaire a été tué en martyr à Raqqa alors qu'il luttait courageusement pour libérer les dernières zones de la ville encore sous contrôle de l'État Islamique.

Şehîd Gabar a rejoint le YPG en 2016 et a participé à la libération de la ville de Manbij, où il a été blessé au combat. Lors de son retour en Europe pour se remettre de ses blessures, Gabar était un partisan actif des droits kurdes et de la communauté kurde. Gabar était revenu récemment au Rojava avant son martyre. Comme le camarade Gabar a dit à son retour : «Je suis venu pour tuer Daesh (État Islamique) et je suis parti plein d'amour pour le Rojava. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de revenir».


Nous nous souviendrons toujours du camarade Gabar, de sa bravoure au combat et de son engagement pour un Kurdistan libre et démocratique. Nous continuerons la lutte jusqu'à ce que la Syrie soit libéré de l'oppression et de la tyrannie.


Şehîd namirin ! Vive la solidarité internationale !


YPG International Battalion Pays Tribute to Fallen Comrade Gabar Légionnaire

On the 7th of September international Volunteer şehîd Gabar Légionnaire was martyred in Raqqa while bravely fighting to liberate the last of the city from ISIS held areas.

Şehîd Gabar first joined the YPG in 2016 and took place in the liberation of Manbij city where he was wounded in battle. While Gabar was back in Europe recovering from his wounds he was an active supporter of Kurdish rights and the Kurdish community. Gabar had recently returned to Rojava prior to his martyrdom. As heval Gabar once said "I first came to kill daesh (isis) and I left full of love for Rojava. That is the reason I decided to return."

We will always remember heval Gabar, his bravery in fight, and his commitment to a free and democratic Kurdistan. We will continue the struggle until Syria is free from oppression and tyranny.

Şehîd namirin! Long Live International Solidarity!

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

International

La coalition « Non à la nouvelle loi sur la police de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (RNW) » contre le gouvernement régional

En Allemagne, on observe au moins depuis le G20 de Hambourg (juillet 2017) un renforcement rapide des dispositifs sécuritaires et de la répression contre les militant-e-s, les classes populaires et les non-blanc-he-s. Cela passe, entre autres, par une série de lois régionales sur la police qui suscitent des protestations massives. On est encore loin du niveau atteint en France, mais ce tournant sécuritaire n'en reste pas moins très significatif. À travers l'Europe, les dominant-e-s fourbissent leurs armes pour écraser toute révolte contre leurs projets, contre leurs profits. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Union européenne

L’extrême-droite européenne renonce à la rupture avec l’UE et l’euro pour gouverner

Partout en Europe, l'extrême-droite fait son beurre du rejet massif de l'Union européenne dans les catégories populaires et de l'incapacité de la gauche antilibérale ou anticapitaliste à porter ce rejet. L'extrême gauche refuse d'entendre ce rejet, ou pire, l'associe systématiquement au nationalisme et à la xénophobie. L'extrême droite peut se frotter les mains : aux yeux du prolétariat, elle incarne la seule opposition à l'Union européenne.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Débats

Broad parties and anti-austerity governments: from defeat to defeat, learning the lessons of Syriza’s debacle

The NPA leadership, the majority of which is organically linked to the majority of the International committee of the Fourth international (ICFI), refuses to draw all the lessons from a way of building organizations that has continuously failed and led to political and organizational catastrophes in its national sections, with of course a very negative overall impact, for more than twenty years. The question is: what policy of the ICFI leadership is at the heart of such major and repeated failures, of utter disasters, even, in certain countries? After compiling a non-exhaustive list of the most significant among the regrettable and disastrous experiences of the past two decades, this contribution focuses on the latest tragedy to date: Greece. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook