[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Un acte unitaire de bon sens : construire un Front Anticapitaliste

Par des militant-e-s du NPA (13 décembre 2014)
Tweeter Facebook

La présente motion n’a pas pour objet de trancher les débats sur le front unique, tels que soumis au vote des délégué-e-s à travers les différentes plates-formes. À vocation transversale, elle propose que le parti opère un pas en avant dans le regroupement des anticapitalistes, en proposant à AL, à LO, à la CNT et aux syndicalistes radicaux, au MOC et aux décroissants anticapitalistes, ainsi qu’à divers collectifs militants, de poser ensemble les bases d’un front anticapitaliste non exclusif. Le parti n’est pas dénué d’expérience, notamment au niveau local ou plusieurs tentatives ont eu lieu (Toulouse, Meuse...), mais celles-ci n’ont pas bénéficié d’une grande attention de la part du CPN, ni fait l’objet à ce jour d’une politique concertée du parti.

Pourtant une telle initiative nous permettrait d’envisager meetings, cadres de discussions et cadres d’intervention communs pour notre milieu sympathisant, à peu de choses près le même public qu’avait agrégé le processus de fondation, mais reprenant confiance de par la démonstration d’unité et radicalisés par la dureté de la période et la trahison des bureaucraties réformistes. En alliant nos radicalités et notre capacité critique et militante, la constitution d’un tel front améliorerait notre intervention commune dans les luttes, dans les syndicats, vers plus de combativité et de démocratie. Elle redonnerait également confiance à la classe pour contester la direction du mouvement ouvrier aux réformistes et aux bureaucrates, et renforcerait ainsi notre politique de front unique.

Pour lancer cette démarche, plusieurs raisons justifient de s’adresser en premier lieu à Alternative Libertaire. La principale est que cette organisation est la seule à nous avoir proposé de manière un peu claire et consistante la mise en place d’un tel cadre, sans non plus l’envisager de manière exclusive. Les bases d’un accord existeraient donc déjà. Ensuite ce que nous savons de cette organisation issue du communisme libertaire qui comme la nôtre, regroupe des traditions diverses, et dont les militant-e-s, comme les nôtres, mènent dans le soutien aux luttes une politique d’unité d’action, ouverte mais ferme, souvent sur les mêmes bases (comités de grève unitaires, AG décisionnelles...), devrait nous inciter à un optimisme raisonné. Certes, il nous arrive parfois de diverger, dans l’analyse comme dans l’action et dans les syndicats, mais l’ouverture d’un débat avec AL à tous les niveaux nous permettrait également d’avancer sur ces questions. Notre parti et la cause du prolétariat dans ce pays ont tout à y gagner !

Motion à soumettre aux AG locales

Le NPA œuvre à la constitution d'un Front Anticapitaliste. En particulier, il répond favorablement à la proposition en ce sens faite par Alternative Libertaire. Le CPN et les comités sont chargés par le IIIe Congrès de prendre chacun à leur niveau toutes les initiatives nécessaires pour la mise en œuvre de ce front.

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

NPA

Lancement du nouveau site de l’Alternative révolutionnaire communiste

Suite à un appel lancé en juin 2018, un processus s’est mis en place et a débouche sur la création d’une nouvelle tendance du NPA, plus large que la Tendance Claire : l'Alternative révolutionnaire communiste.

Nous invitons tous nos lecteurs à visiter le site de notre nouvelle tendance : https://alt-rev.com/

Pendant encore quelques jours, le temps que le nouveau site accueille une nouvelle rubrique "Ailleurs sur le web", la colonne "Actualités et analyses" continuera à être mise à jour quotidiennement

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Société

Hypocrisie et confusion autour de la confidentialité sur Internet

Le printemps dernier a été riche en annonces et promesses des mastodontes du Net. Zuckerberg qui disait l’idéologie de la vie privée comme dépassée il y a 10 ans en revient et prend pour nouveau slogan « The future is private ». Depuis l’élection de Trump et l’usage détourné du fonctionnement des annonces de Facebook, les événements n’ont cessé de creuser et ternir l’image de ces quasi-institutions de nos interactions quotidiennes : entre exploitation massive et non-contrôlées des données, fuites et failles de sécurités.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook