[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Précaires de l’Enseignement supérieur et la Recherche, unissez-vous !

Ce samedi 28 mai commençaient les premières Rencontres nationales des Collectifs de précaires de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR). Elles réunissaient des délégué-e-s mandaté-e-s par 14 collectifs, ainsi que des observateurs et observatrices venu-e-s de différents lieux de travail et de plusieurs syndicats. Ces rencontres faisaient suite à de nombreuses assemblées générales de précaires dans différents établissements, et notamment à une action menée le 25 mai au forum « Sciences Recherche Société » afin de

« dénoncer le sort réservé aux personnels non-titulaires et la précarité croissante qui règne dans l’Université et la Recherche (et que va encore aggraver la suppression annoncée de 256 millions d’euros du budget alloué à l’ESR), et apporter notre soutien au mouvement social en cours contre la loi Travail ».1

Ces collectifs ont en effet une activité militante significative, complémentaire des autres cadres de mobilisation et notamment de ceux contre la loi Travail. Par exemple le collectif de doctorant-e-s de Paris 1 mène depuis le début de l'année universitaire une campagne exemplaire qui culmine en ce moment avec la rétention des notes par 70 enseignant-e-s2 . Celui de Nantes a déjà pu imposer à la présidence de recevoir une délégation porteuse de ses revendications et continue à étendre la mobilisation3 . Celui de Lille a été particulièrement actif dans la Nuit Debout et le mouvement contre la loi Travail4.

La richesse des bilans et des discussions pendant le premier jour des Rencontres reflétait l'important travail d'analyse mené par les collectifs locaux, en lien avec leur action sur le terrain. Les délégué-e-s ont décidé en règle générale d'ouvrir les collectifs à toutes les catégories de travailleur-e-s précaires de l'ESR, et de les restreindre aux travailleur-e-s non-titulaires de la fonction publique. Cette décision n'empêche évidemment pas les titulaires de se positionner en soutiens ou en allié-e-s, bien au contraire ! Les délégué-e-s ont également voté la création de commissions nationales qui permettront de pérenniser les liens entre les collectifs et ouvrent la voie vers une Coordination nationale des précaires de l'ESR.

Le cadre d'auto-organisation offert par ces Rencontres est un acquis très important pour des catégories de travailleur-e-s qui sont peu prises en charge par les syndicats. D'ores et déjà, la journée de dimanche 29 mai, qui commence à 9h à la Bourse du Travail de Saint-Denis, permettra de débattre des revendications propres à ces catégories, d'organiser la participation au mouvement contre la loi Travail, et de préparer pour la prochaine rentrée une campagne nationale contre la précarité dans l'ESR. Elle s'achèvera par un grand

meeting-assemblée de tou-te-s les précaires

à 15h dimanche 29 mai

à la Bourse du Travail de Saint-Denis

1http://precairesesr.fr/2016/05/26/communique-suite-a-laction-du-25-mai-2016/

2http://precairesesr.fr/2016/05/22/avis-sur-la-retention-des-notes-en-cours-a-paris-1/

3http://precairesesr.fr/2016/05/16/nouvelle-affiche-soutenez-nous-rejoignez-nous/

4http://precairesesr.fr/2016/05/16/bilan-chronologique-des-actions-menees-par-le-collectif-des-precaires-de-lesr-lille-au-12-mai-2016/

Télécharger au format pdf

Ces articles pourraient vous intéresser :

Social

Un gouvernement destructeur, même dans les crèches !

Le gouvernement de Macron a une ligne politique claire : un des buts de sa politique néo-libérale est de détruire les services publics pour les ouvrir aux intérêts privés de quelques capitalistes. Après la destruction méthodique des transports publics ferroviaires, après la sélection généralisée à l’université, après la réforme Blanquer, les crèches sont, elles aussi, dans la ligne de mire.

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Education

Bloquer Blanquer, c’est maintenant !

Les mobilisations contre les réformes Blanquer n’ont cessé de se développer depuis l’automne, touchant d’abord les lycées, avec les lycéen.ne.s en première ligne, puis les profs, un peu plus tard les écoles primaires, entraînant les parents d’élèves, faisant parfois la jonction avec les gilets jaunes. Elles ont pris des formes diverses : motions en CA, tractage à destination des parents et de la population, 20/20, boycott des journées de formation à la réforme, journées de grève, grèves reconductibles,…

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

Education

"L’école de la confiance" selon Blanquer : une école de la soumission

Ce lundi 11 février a débuté l’examen à l’Assemblée de la loi Blanquer « sur l’école de la confiance ». Très critiquée pour son article 1, c’est en réalité la loi dans son entier qui représente une attaque frontale contre l’éducation, avec au menu : mise au pas des enseignant-es, suppression de l’évaluation indépendante de l’école, mise en place d’une école du socle, réforme territoriale, refonte de la formation des enseignant-es… 

Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook