[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Les manoeuvres continuent autour des Goodyear

lutte-de-classe syndicalisme

Brève publiée le 4 décembre 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.frontsyndical-classe.org/2014/12/les-goodyear.html

Les manoeuvres continuent autour des Goodyear.

C'est que le patronat, le pouvoir socialiste et les syndicalistes jaunes aiment les travailleurs à condition qu'ils soient couchés en attente passive d'être sacrifiés.

Ce qu'ils ne pardonnent pas à la CGT Goodyear d'Amiens c'est de leur avoir tenu tête et d'avoir empêché la fermeture du site durant 7 ans.

Pas d'autre choix digne que la lutte, l'expérience prouvant par ailleurs que l'acceptation des reculs sociaux n'empêche absolument pas les fermetures quand cela convient aux intérêts et aux objectifs du capital.

Ce qui s'est passé à Continental comme dans de nombreuses autres entreprises en est la preuve.

Une véritable guerre est menée contre le monde du travail accompagnée d'une impitoyable guerre idéologique visant à décourager par avance toute résistance un peu comme les interventions impérialistes dans le monde semant le chaos afin de tenir les peuples par la peur.

_______________________________

Source : le site des Goodyear CGT

Les salariés licenciés de GOODYEAR sont les spectateurs atterrés d’une campagne très médiatisée visant à les rendre responsable de l’énième échec supposé des négociations entre GOODYEAR et TITAN sur la reprise de l’usine d’Amiens nord.

En effet, Monsieur Taylor de TITAN vocifère qu’il ne peut acquérir le site parce que GOODYEAR exigerait qu’il reprenne également 672 salariés alors que lui ne veut embaucher que 330 personnes.

Sous entendu, c’est encore à cause des ouvriers et de la CGT que la tentative de poursuivre une activité industrielle dans l’établissement d’Amiens nord aurait échouée.

Mais personne n’a demandé aux salariés s’ils estiment que plus de 600 d’entre eux doivent nécessairement être recrutés par TITAN en cas de reprise de l’usine.

C’est pourtant de leur transfert dont il s’agit, ils sont les premiers concernés !

Alors Monsieur TAYLOR puisque le communiqué de presse semble être le seul moyen de vous parler, voici le conseil des salariés :

NE CROYEZ PAS TOUT CE QUE VOUS DIT GOODYEAR

LA CESSION DE L’USINE D’AMIENS NORD NE VOUS OBLIGERA PAS A REPRENDRE 672 OUVRIERS NI MEME 652

IL N’EXISTE (MALHEUREUSEMENT) AUCUN TEXTE DANS LE CODE DU TRAVAIL PERMETTANT DE VOUS IMPOSER CELA.

Reste maintenant à savoir pour quelle raison GOODYEAR cherche à faire capoter l’arrivée d’un repreneur en lui imposant, sans fondement, le transfert de 672 salariés et sans demander à ces derniers ce qu’ils en pensent.

Afin de faire toute la lumière sur ce point la CGT va lancer dans les jours qui viennent un certain nombre d’actions en vue de lever les faux blocages et permettre la mise en œuvre d’un projet industriel, s’il en existe un.

Dimanche, Novembre 30, 2014 6:51 PM
CGT
Les Goodyear
Les Goodyear