[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Radio France : la grève reconduite ce mardi

lutte-de-classe

Brève publiée le 30 mars 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.franceinfo.fr/actu/education/article/radio-france-la-greve-reconduite-ce-mardi-662351

Les syndicats de Radio France ont décidé lundi de reconduire la grève mardi pour un treizième jour consécutif, lors d'une assemblée générale réunissant plusieurs centaines de salariés.

Lundi, à l’issue d’une assemblée générale qui a réuni plusieurs centaines de salariés, cinq syndicats de Radio France ont décidé de reconduire la grève à l'unanimité, mardi pour un treizième jour consécutif. Selon la direction de Radio France, lundi soir, on comptait 7,2% de gréviste sur l'ensemble du groupe.

"Une mauvaise pièce de théâtre"

Plus tôt dans la journée, la Société des journalistes avait tenu à exprimer sa position dans une tribune publiée dans les colonnes du Monde et de Médiapart : "Il faut mettre un terme à la cacophonie : Radio France ne doit pas servir de "terrain de jeux" aux règlements de comptes entre l'Etat et le CSA. C'est une mauvaise pièce de théâtre entre le PDG et l'Etat. A quand la fin ? ". Sur ce thème, en fin de matinée, c'est le Syndicat national des journalistes de Radio france qui avait fait entendre sa voix dans le quotidien du soir. Valeria Emanuele, secrétaire nationale, dénonçait un "duel" entre la tutelle et le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, en déplorant que l'"indépendance" du groupe radiophonique en fasse les frais.

Restrictions budgétaires

La Société des journalistes s'inquiète notamment des restrictions budgétaires qui pèsent, selon elle, sur l'information et réduisent les ambitions éditoriales et demande à l'Etat d'assumer ses responsabilités et d'honorer le 87 millions et demi d'euros promis à Radio France. 

"On ne fait pas un orchestre avec trois contrebasses et onze trombones"

A la mi-journée, des musiciens de Radio France avaient pris leurs instruments pour protester à leur manière dans l'Agora de la Maison de la Radio. Ils ont notamment interprété quelques extraits de la Flute enchantée de Mozart. Olivier Doise, gréviste, hautbois solo dans l'Orchestre philarmonique de Radio France, estime que les projets proposés par la direction ne sont pas satisfaisants : "Nous ferons tout pour nous battre… et notre moyen à nous, c’est la musique. Il y a plusieurs scenarii qui sont proposés mais aucun ne nous convient. Notamment celui, impossible, d’une fusion de deux orchestres…dont on ne ferait même pas un orchestre d’ailleurs : on ne fait pas un orchestre avec trois contrebasses et onze trombones."

Musicien en grève à Radio France : on ne fait pas un orchestre avec trois contrebasses et onze trombones

Une émission sur le web consacrée à la grève

Dans la matinée, lors de la dernière assemblée générale des grévistes, le protocole d'accord soumis par la direction ce lundi avait été largement critiqué par les salariés qui ont pris la parole. Lors de cette réunion a été adopté le principe d'une émission inter-chaine qui aurait pour thème le mouvement de grève : au cas où les directeurs de chaines refuseraient de la diffuser, celle-ci serait mise en ligne sur Internet.