[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Casino de Deauville, rien ne va plus !

lutte-de-classe

Brève publiée le 18 août 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Casino de Deauville, rien ne va plus !

Depuis plusieurs semaines les salariés du casino Barrière de Deauville mènent des actions afin de faire valoir leurs droits.

Tout a commencé lors de l’annonce le 1 décembre 2014 de 69 licenciements au casino de Deauville ainsi qu’aux hôtels alentours, avec comme prétexte la faible rentabilité.

Les actionnaires du groupe en voulant toujours plus, ce sont les salariés qui vont trinquer.

Licenciements, conditions de travail dégradées, heures supplémentaires non payées, voilà la réalité du monde du jeux, de l’argent et du luxe.

Le groupe Barrière n’est pas en déficit et la réalité est toute autre!!

Les hôtels du groupe, voit une hausse de leur chiffre d’affaire de 11% et le groupe dans son ensemble voit son résultat net augmenter de 44, 94% pour l’année 2014.

Mais les actionnaires demandent toujours plus de rentabilité et pour atteindre leurs objectifs c’est sur la masse salariale qu’ils tapent.

Actionnaires VS Salarié-es dans la ville de tous les excès capitaliste

En plein mois d’ août, après les négociations annuelles, des engagements sont pris par la direction, comprenant notamment une augmentation de salaire, une baisse des cotisations salariales (part mutuelle) et une prime mensuelle pour « l’activité jeux de table » certains syndicats de collaboration de classe (CFDT, CFTC) se contentent de ces engagements ( ces mêmes organisations syndicales se sont désengagés publiquement de la lutte des salariés !!! ).

Les syndicats, FO et UNSA dénoncent «  de belles promesses ». C’est pourquoi les salariés du casino de Deauville étaient en grève « majoritaire » le samedi 8 août 2015 et reconduite le 15 août 2015. Les salariés du Casino de Deauville dénoncent le fait qu’un engagement (pris entre la direction et certains syndicats) n’est pas un accord d’entreprise, ils exigent le paiement des heures supplémentaires et l’embauche de personnel pour la période estivale. Devant une direction qui fait la sourde oreille, les grévistes ont prévu d’autres actions dans les jours à venir.

Ce conflit est historique dans le monde du casino à Deauville, et la détermination des salariés est sans faille. 

La bourgeoisie Deauvillaise et l’image du capitalisme du groupe Barrière sont attaquées sur leur propre terrain, dans leur propre ville !!!

Le NPA Lisieux-Pays d’Auge apporte son soutien aux salariés du casino de Deauville en lutte contre le groupe Barrière .

Les luttes se multiplient partout dans le Pays d’Auge. Aujourd’hui plus que jamais la convergence des luttes doit être à l’ordre du jour de toutes les équipes syndicales du pays d’Auge, que ce soit au Casino de Deauville, à la Poste, dans la santé …. car c’est bien par les luttes que nous ferons reculer le gouvernement et le patronat et c’est par cette convergence que nous arriverons à la grève générale. C’est en ce sens que le NPA Lisieux-Pays d’Auge prépare la tenue d’une rencontre entre les salariés du Pays d’Auge en luttent de tous secteurs (privé, public)

Lisieux, le 17 août 2015

Le NPA Lisieux-Pays d’Auge

Vidéo du rassemblement du 15 août:  ICI

Site NPA Basse-Normandie: http://npa-bn.org/