[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Newsletter

    Ailleurs sur le Web [RSS]

    Lire plus...

    Twitter

    Tokyo : Plus de 100 000 personnes contre le militarisme

    international Japon

    Lien publiée le 31 août 2015

    Tweeter Facebook

    Ces articles de la rubrique « Ailleurs sur le web » sont publiés à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Reuters, 30 août 2015 :

    Des dizaines de milliers de manifestants se sont réunis dimanche près du Parlement japonais pour protester contre un projet de loi visant à permettre à
    l’armée japonaise d’intervenir à l’étranger et de ne plus se cantonner à un simple rôle défensif.

    Selon les organisateurs, 120.000 personnes de tous les âges ont bravé la pluie, scandant des slogans contre le projet de Shinzo Abe et brandissant des pancartes hostiles à la guerre et réclamant la démission du Premier ministre.

    Ce rassemblement est l’un des 300 prévus aujourd’hui dans l’archipel pour contester la doctrine promue par le gouvernement qui veut renoncer à la constitution pacifiste japonaise.

    « Rester assis devant la télévision et se plaindre ne sert à rien », a déclaré Naoko Hiramatsu, une enseignante de 44 ans qui participait à la manifestation.

    « Si je ne fais rien et que je ne tente pas d’empêcher cela, je ne sais pas comment je serai en mesure de l’expliquer à mon enfant », a-t-elle dit, tenant son fils de quatre ans dans ses bras.

    Shinzo Abe a présenté à la chambre basse son projet de loi autorisant l’armée japonaise à intervenir à l’étranger pour défendre un allié attaqué, un revirement complet de la politique de défense japonaise d’après-guerre.

    Le projet doit encore être débattu à la chambre haute, contrôlée elle aussi par le bloc politique de Shinzo Abe et il devrait être adopté avant la fin de la session parlementaire, prévue le 27 septembre.

    Selon des sondages, une majorité de japonais sont opposés au projet de réforme de la Défense.