[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Hopitaux de Paris: grève le 17 septembre

lutte-de-classe

Brève publiée le 12 septembre 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.frontsyndical-classe.org/2015/09/hopitaux-de-paris-greve-le-17-septembre.html

Le 7 septembre 2015, l’intersyndicale des 7 syndicats de l’AP-HP s’est de nouveau retrouvée pour organiser dans l’unité la mobilisation contre le projet Hirsch de recul social à l’AP-HP via une réorganisation du temps de travail.

Depuis avril, du fait de l’attitude bornée de Martin Hirsch de refus du dialogue social, les instances (CTE, CHSCT) des 38 établissements AP-HP sont bloquées.

L’intersyndicale s’adresse par courrier au Premier Ministre sachant que leGouvernement a mis en œuvre une mission d’évaluation du temps de travail dans lesfonctions publiques (pour février 2016). Elle interpelle aussi le Président de l’Assemblée Nationale Claude Bartolone.

L’intersyndicale demande le retrait définitif du plan Hirsch.

Les 7 syndicats de l’AP-HP ont déposé un préavis de grève la journée duJeudi 17 septembre 2015

rassemblement à 10h devant le Siège de l’AP-HP

manifestation vers le Ministère des finances à Bercy

Face au projet et objectifs du Directeur Général, nous réaffirmons et revendiquons :

1. Des 35 heures effectives, avec arrêt du travail gratuit, ni rémunéré, nirécupéré, la stabilisation des plannings, le respect des cycles de travail

2. La reconnaissance du temps de repas dans le temps de travail

3.Le maintien et respect du cadre d’organisation actuel

4.Le refus de la généralisation de la grande équipe et de la mobilité imposée

5. Le maintien des droits antérieurs à l'accord RTT de 2002 (Fête des Mères,Jours Médailles, JPP)

6. Le remboursement des retenues sur salaire

Afin de s’opposer à de nouvelles dégradations des conditions de travail et à laremise en cause de nos missions de service public :



-Nous refusons les plans d'économies successifs (600 millions en 4ans à l'AP-HP dont les 150 millions d’euros pour 2015)



-Nous exigeons la création d'emplois et la titularisation de tous lescontractuels.

L’intersyndicale AP-HP

CFDT - Sud - CFTC - CFE CGC - CGT - FO - UNSA

Le 7 septembre 2015