[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Federici - Salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe

    féminisme

    Brève publiée le 6 mars 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    LIBRAIRIE LE POINT DU JOUR 
    58, rue Gay-Lussac - 75005 PARIS 

    Vient de paraître :

    FEDERICI Silvia, Point zéro : propagation de la révolution. Salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe, trad. de l'anglais (États-Unis) Damien Tissot, iXe, coll. Racine de iXe, 2016, 261 p. 20 euro  ISBN 9791090062306

    Présentation :

    «Mon engagement dans le mouvement des femmes m’a amenée à prendre conscience que la reproduction sociale des êtres humains est au fondement de tout système économique et politique, et que si le monde continue de tourner c’est grâce à l’immense quantité de tâches ménagères, payées et non payées, effectuées par les femmes. »

    Le point zéro à partir duquel la révolution se propage est celui où de nouveaux rapports sociaux s’imaginent et se créent, déclenchant une onde qui gagne de proche en proche et renverse les structures de la domination. Ce point zéro, soutient Silvia Federici, est localisé dans la sphère privée, site de la reproduction sociale – celle de la main-d’œuvre et de sa force de travail.

    Écrits entre 1974 et 2012, les textes réunis dans ce recueil s’articulent précisément autour du concept de reproduction, développé par un courant du féminisme marxiste dont Silvia Federici se réclame aux côtés de Mariarosa Della Costa, Selma James et Maria Mies.  Elles sont parties d’un constat : tache aveugle de la théorie marxiste, le travail domestique non rémunéré, essentialisé, est la partie cachée de l’iceberg de l’accumulation capitaliste.

    D’où la revendication du salaire ménager, portée dans les années 1970 par le Collectif féministe international puis, au fil des ans, l’élargissement de la réflexion à la restructuration des rapports de classe. Le «nouvel ordre mondial» du néolibéralisme, la crise de la dette et les politiques d’ajustement structurel, les délocalisations industrielles ont créé une nouvelle division sexuelle et internationale du travail qui précarise la vie de populations entières et impose aux femmes du «Sud» d’assumer une part croissante du travail reproductif nécessaire au «Nord». L’analyse de la guerre économique ainsi engagée contre les femmes appelle les féministes à combattre ce nouveau colonialisme pour rouvrir la perspective politique de l’émancipation en l’associant à la défense des biens communs.

    L'auteure :

    Silvia Federici est une théoricienne et une militante féministe marxiste. Elle a notamment écrit l’ouvrage majeur Caliban et la sorcière (Entremonde, 2014). Federici a compté parmi les membres fondatrices de International Feminist Collective, collectif né dans les années 1970 et qui est à l’origine de la campagne « Un salaire pour le travail ménager » (Wages for Housework) également portée par des figures comme Selma James ou Maria Dalla Costa. 

    Lire la préface de S. Federici : http://www.editions-ixe.fr/sites/default/files/preface-federici.pdf
    Lire l'introduction de S. Federici : http://www.editions-ixe.fr/sites/default/files/introduction-federici.pdf
     

    Table des matières :
    Remerciements 
    Préface
    Introduction
    PREMIÈRE PARTIE : LE TRAVAIL DOMESTIQUE, UN OBJET THÉORIQUE ET POLITIQUE
    Un salaire pour le travail ménager
    La sexualité est un travail. CQFD
    La contre-offensive des cuisines 
    Restructuration du travail domestique et de la reproduction  aux États-Unis dans les années 1970 
    Remettre le féminisme sur ses pieds
    DEUXIÈME PARTIE : MONDIALISATION ET REPRODUCTION SOCIALE
    Place de la reproduction et du combat féministe  dans la nouvelle division internationale du travail
    Guerre, mondialisation, reproduction 
    Les femmes, la mondialisation  et le mouvement féministe international
    Reproduction de la force de travail dans l’économie globale : la révolution féministe inachevée
    TROISIÈME PARTIE : REPRODUIRE LES BIENS COMMUNS
    De l’accompagnement des personnes âgées  et des limites du marxisme 
    Femmes, luttes pour la terre et mondialisation : une perspective internationale
    Le féminisme et la politique des biens communs  en période d’accumulation primitive
    Bibliographie


    Lire une interview de Silvia Federici par Tessa Echeverria and Andrew Sernatinger, qui animent le socialist podcast Black Sheep :
    http://www.contretemps.eu/interviews/origines-capitalisme-patriarcal-entretien-silvia-federici

    Lire la recension par Antoine Artous de Caliban et la sorcière :
    http://www.contretemps.eu/lectures/%C3%A0-propos-livre-silvia-federici-caliban-sorci%C3%A8re