[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Loi Travail: Une intermittente qui a fait condamner D8 témoigne

intermittents Khomri

Brève publiée le 8 mars 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.20minutes.fr/societe/1801527-20160307-video-loi-travail-intermittente-fait-condamner-d8-temoigne

« J’ai envie de travailler avec vous, mais j’ai envie de gagner ma vie. » C’est avec de l’émotion dans la voix que Sophie Tissier avait pris la parole, un soir de juin 2013, sur le plateau de Touche pas à mon poste. Cette intermittente du spectacle, engagée sur l’émission de D8, avait dénoncé en direct sa baisse de salaire. Un coup d’éclat qui lui a valu d’être « blacklistée de toutes les prods pour Canal + [dont les émissions de D8], mais également d’autres chaînes privées », ce qui lui a fait perdre jusqu’à huit jours de travail par mois.

« Deux fois moins d’indemnités »

Sophie Tissier a alors poursuivi D8 aux prud’hommes. La chaîne a été condamnée en appel à verser à son ancienne collaboratrice 138.000 euros de rappel de salaires et d’indemnités pour « abus de contrats précaires » et « licenciement sans cause réelle ni sérieuse ». D8 a encore la possibilité de se pourvoir en cassation.

La jeune femme a livré son témoignage sur la plateforme « #OnVautMieuxQueÇa », lancée par un collectif de youtubeurs contestant le projet de loi El Khomri.. A partir de son cas personnel, Sophie Tissier explique qu’avec la réforme de la loi sur le droit du travail, elle aurait gagné « deux fois moins d’indemnités aux prud’hommes » et qu’il est donc « important de se mobiliser contre cette loi ».

Voir toutes les vidéos