[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Ligue contre le cancer contre industries pharmaceutiques

    santé

    Brève publiée le 26 avril 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/chimie-pharmacie/prix-des-medicaments-passe-d-armes-entre-la-ligue-contre-le-cancer-et-les-industries-pharmaceutiques-566770.html

    La Ligue contre le cancer lance lundi une campagne d'affichage très offensive contre le prix "exorbitant" des médicaments contre le cancer "pour briser les tabous". La fédération de l'entreprise des médicaments (Leem) dénonce une "désinformation flagrante".

    Après une tribune alarmiste publiée par 110 cancérologues en mars, la Ligue contre le cancer prend le relais dans la dénonciation du prix grimpant des médicaments contre le cancer. Elle a lancé ce lundi 25 avril une campagne d'affichage via le réseau d'affichage Insert "pour briser les tabous" sur les prix des médicaments et notamment "briser l'opacité de la fixation des prix des médicaments imposée".

    L'objectif de cette campagne: sensibiliser et faire signer la pétition que l'organisation a lancé au début du mois d'avril"Pour la fin des prix exorbitants des médicaments contre le cancer !" Cet appel à "contester le coût exorbitant et injuste"des nouveaux anticancéreux a recueilli près de 54.000 signatures pour le moment. Pour autant, malgré une campagne agressive, l'association veut calmer le jeu :

    "Nous ne sommes pas contre les laboratoires pharmaceutiques. Nous sommes complètement conscients qu'ils doivent être compétitifs. Mais ils feraient des marges très importantes en baissant leur prix tout en sauvegardant le système de santé français. Nous sommes simplement pour un système solidaire", explique la Ligue contre le cancer, interrogée par La Tribune.

    L'affiche utilisée par la Ligue contre le cancer pour sa campagne contre les prix des anticancéreux

    affiche ligue contre le cancer

    "Désinformation flagrante"

    Du côté des industries pharmaceutique, la pilule ne passe pas. Le Leem, fédération des entreprises du médicaments, s'est fendu promptement d'un communiqué tout aussi offensif. Ainsi, l'organisation s'indigne des "des manipulations de la Ligue contre le Cancer" et dénonce la campagne d'affichage.

    Elle évoque une "désinformation flagrante en affirmant que les prix des médicaments innovants en cancérologie condamnent à une mort certaine de nombreux malades atteints du cancer".Selon elle, "la France est l'un des pays d'Europe qui assure le meilleur accès des patients aux médicaments innovants". Et de promettre que ces innovations "seront à même de générer des gains de productivité dans le système de soins et donc des possibilités d'économies pour le système (de santé, Ndlr)".

    En attendant, alors que le déficit des hôpitaux publics augmente; certains établissements doivent prendre en charge partiellement des anticancéreux indispensablesPar exemple, la trabectine (Yondelis), utilisée pour les patients porteurs de sarcomes (tumeurs cancéreuses rares), "bénéficie d'un remboursement partiel de l'Assurance maladie"expliquait à la Tribune le Centre Léon Bérard (centre de lutte contre le cancer, situé à Lyon).