[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Verdun 1916-2016, les femmes aussi ont droit aux hommages

histoire

Brève publiée le 31 mai 2016

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.humanite.fr/verdun-1916-2016-les-femmes-aussi-y-etaient-608283#xtor=RSS-1

Les femmes toujours absentes des commémorations du centenaire de Verdun. Et pourtant ce sont elles qui ont fait « marcher » la France et les troupes.

En commentaire de notre article « Fête des mères, est-ce compatible avec le travail dominical », un lecteur fait remarquer que « ces mères de famille placées dans l’obligation de travailler ce dimanche seront également absentes des commémorations des cent ans de Verdun… dans une logique commerciale injuste. »

En effet, ce dimanche 29 mai 2016, jour où la fête des mères coïncide avec la commémoration du Centenaire de la bataille de Verdun, aucun hommage n’a été rendu aux femmes (nos mères) ! Un petit mot dans le discours du Président de la République n’aurait pas été de trop surtout en temps de « Réconciliation » http://www.elysee.fr

Et pourtant, leur contribution à la Grande Guerre dite de 14 et donc au succès de la bataille de Verdun est énorme. C’est elles qui ont nourrit les troupes et la France, fabriqué le matériel de guerre, les équipements et fait tourner les usines, les administrations et le commerce, élevé seules les enfants, assuré le moral des soldats par une nombreuse correspondance, sans oublier leur engagement dans les hôpitaux et la Croix Rouge.

Elles n’ont pas attendu Verdun pour cela. Les hommes mobilisés, elles ont répondu massivement à l’Appel du 6 août 1914 de René Viviani, le président du Conseil (sorte de Premier ministre) d’alors. Cet appel que vous pouvez lire ici http://itinerairesdecitoyennete.org leur promet gloire et reconnaissance… qu’elles attendant toujours !

C’est d’ailleurs le constat fait par Julie, Déborah, Malcie, du lycée Pardailhan d’Auch (Gers) dans leur blog http://femmes1914-1918.blogspot.fr/

Au nom de l’Union sacrée, elles se sont beaucoup sacrifiée (notre document joint). Ce fut le cas de 420 000 « Munitionnettes » qui a travail égal avec les hommes étaient (déjà) bien moins payées.

Les archives photos et videos  sur le travail des femmes pendant la Guerre de 14 sont plutôt rares et souvent édulcorées. On peut en avoir une idée ici http://archives.ecpad.fr

et là http://archives.ecpad.fr/la-femme-francaise-pendant-la-guerre

Plus rares encore sont celles qui témoignent de l’action des femmes contre la Guerre, la première étant l’appel à la paix du 8 mars 1915 des « Femmes surexploitées » lancé par Clara Zetkin et repris en France par Louise Saumoneau « Où sont vos maris ? Où sont vos fils ? Assez de meurtres ! A bas le capitalisme ! A bas la guerre ! »

Les paysannes accompliront leur devoir jusqu’à l’arrivée des prisonniers allemands, des travailleurs des colonies et surtout de la création du service militaire de la main-d’œuvre agricole, le 12 janvier 1917.

Quant aux ouvrières de l’industrie de guerre, elles créent, le 21 avril 1916 un Comité du travail féminin. But : veiller à l'organisation du travail des femmes et à l'amélioration de leur situation matérielle et morale. Le 3 juillet 1916, il décide d'interdire dans les usines de guerre l'emploi des femmes de moins de 18 ans au travail de nuit et interdit l'emploi de jeunes filles de 16 à 18 ans dans les poudreries.

Mais c’est à l’issue de nombreuses grèves qu’elles obtiendront des conventions collectives et un salaire minimum égal à celui des hommes, en juin 1917, à l’issue d’imposantes grèves. Dans les faits, les patrons n’appliqueront jamais les accords en refusant de professionnaliser les femmes ou en leur prélevant sur leur salaire une contribution bidon dite pour la formation de la main-d’œuvre féminine.

Oui, un petit mot et un énorme bouquet de fleur à Verdun, le 29 mai 2016, jour de la fête des mères, n’auraient pas été de trop.

INFOS +

- exposition pédagogique BNF http://expositions.bnf.fr/guerre14

- les femmes dans la grande guerre http://cache.media.education.gouv.fr