[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Bolivie: appel à la grève des chauffeurs des transports publics

lutte-de-classe

Brève publiée le 3 mai 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

LA PAZ , 02 mai 2012 (AFP) - Les chauffeurs des transports en commun boliviens ont lancé un appel à une grève de 48 heures la semaine prochaine pour demander un ajustement des tarifs et protester contre une loi visant à réglementer leur travail dans les rues de La Paz, a annoncé mercredi un syndicat.

La grève est prévue les 7 et 8 mai pour "soutenir la Fédération de La Paz" alors que "le maire veut imposer une loi qui n'a pas été discutée avec le secteur" concerné, a déclaré le responsable de la Confédération des chauffeurs de Bolivie, Franklin Duran.

Le syndicaliste a expliqué en outre sa décision par le fait que le président Evo Morales avait annoncé mardi à l'occasion de la Fête du Travail une augmentation des salaires (de 8%) qui doit, selon lui, se répercuter sur les tarifs, "en relation avec le coût actuel de la vie".

Le maire de La Paz, Luis Revilla, qui a qualifié le service des transports de "lamentable", a appelé la population de La Paz au calme pour ne pas aggraver le conflit.

Les conducteurs d'autobus refusent ainsi systématiquement l'utilisation de la ceinture de sécurité dans leurs véhicules et ne respectent ni les horaires ni les arrêts.

Ils fixent également leurs tarifs de manière unilatérale depuis la fin de l'an dernier dans plusieurs villes du pays, selon les autorités.

Les chauffeurs des transports de La Paz ont déjà observé une grève de 48 heures il y a deux semaines pour protester contre la nouvelle législation aux termes de laquelle, selon eux, les infractions sont sanctionnées à deux reprises, une fois par la municipalité et une fois par la police.

Cet appel à une nouvelle grève intervient alors que les conflits sociaux s'étendent en Bolivie.