[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Manif anti-viande pour la fermeture des abattoirs

    écologie

    Brève publiée le 11 juin 2017

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.


    Manifestation pour la fermeture des abattoirs par afplp

    http://www.ouest-france.fr/societe/paris-manifestation-anti-viande-pour-la-fermeture-des-abattoirs-5053275

    Une foule de manifestants vêtus de rouge, couleur viande, a défilé samedi à Paris pour demander la « fermeture des abattoirs », à l’appel de l’association de défense des animaux L214 dont deux militants doivent être jugés lundi à Versailles.

    Aux cris de : « Ouvrons les consciences, fermons les abattoirs », ou : « Stoppons le carnage, le sang a assez coulé, justice pour les animaux », les manifestants, dont beaucoup de jeunes, ont défilé dans le quartier République à Paris.

    Biscuits véganes pour humains ou pour chiens, masques de réalité virtuelle pour plonger à 360 degrés dans un abattoir de porcs, radio « paroles d’animaux », la manifestation qui accueillait un « village végane » sur la place de la République, doit servir aux militants anti-viande à « prendre des forces », selon l’expression utilisée par la cofondatrice de l’association Brigitte Gothière.

    Plusieurs milliers de manifestants

    L214 a recensé « 3 600 participants » selon un de ses militants chargé du comptage. « Nous en avions 2 500 l’an passé, la marche prend de l’ampleur et elle s’accompagne d’autres marches dans d’autres pays, notamment au Japon et en Allemagne », a dit Sébastien Arsac, l’autre cofondateur de l’association.

    Pour lui, l’existence même d’abattoirs est un « sujet de société » et un « sujet politique » qui « doit être débattu sur le plan éthique »« Les animaux sont des êtres sensibles et ne doivent pas être tués pour nourrir les humains » dit-il, en jugeant « solide » et « sérieux » le parti animaliste qui présente pour la première fois des candidats au premier tour des législatives dimanche.

    Sébastien Arsac et un autre militant de L214 seront jugés lundi pour s’être introduits en décembre dans l’abattoir de Houdan en région parisienne, et y avoir placé des caméras filmant notamment l’étourdissement des porcs au CO2, dont des images ont été diffusées cette semaine. Les deux hommes comparaîtront pour « violation de domicile » et « tentative d’atteinte à la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission d’image ».

    Voir toutes les vidéos