[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Ruffin – Opalines de Foucherans, qu’ont-elles gagné?

    France-Insoumise Ruffin

    Brève publiée le 29 juillet 2017

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.anti-k.org/2017/07/28/ruffin-opalines-de-foucherans-quont-elles-gagne/

    « On a gagné! » On vient d’avoir Anne-Sophie Pelletier, la porte-parole des grévistes, à l’Ehpad de Foucherans. 
    Elles signeront demain le protocole de fin de conflit, après 117 jours de grève.

    Qu’ont-elles gagné?

    L’essentiel, ce n’est pas le chèque, petit ou gros, qu’elles toucheront, c’est une double victoire, moins sonnante:

    1 – Une victoire symbolique
    Par leur lutte, elles ont mis en lumière, et bien au-delà du Jura, pour toute la France, la « maltraitance institutionnelle » en cours dans bien des maisons de retraite. Une souffrance qui touche à la fois les résidents et les patients.
    Ce, en l’occurrence, face au mépris de leur direction, plus soucieuse de l’argent que des gens.

    2 – Une organisation
    La seconde conquête, c’est la création d’une section CGT dans l’entreprise, et qui d’emblée comptera sept membres. Alors que, il y a peu, dans ce même Ehpad, une salariée qui souhaitait installer ce syndicat s’était vue licencier.
    « Aujourd’hui, ce n’est qu’un début, déclarait ainsi Anne-Sophie. Ca doit nous permettre de négocier des améliorations demain. »

    Députés, nous étant rendus sur place, nous serons très attentifs à ce qu’aucune répression ne s’exerce à l’encontre des grévistes, des syndicalistes, dans cette entreprise.
    Et nous comptons bien, du mieux que le pourra notre minorité, mettre « les emplois de service à la personne » à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.

    « On va pouvoir souffler, partir en congé. On vous invitera à notre fête fin août! »

    On aura rarement connu des congés plus mérités…

    Caroline Fiat, 
    député France insoumise de Meurthe et Moselle

    François Ruffin,
    député de la Somme