[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Espagne: des mineurs s'unissent pour leur "marche noire" sur Madrid

Espagne lutte-de-classe

Brève publiée le 26 juin 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

LA ROBLA, 25 juin 2012 (AFP) - Avec "émotion", applaudissant, jouant de la cornemuse, 160 mineurs partis à pied de plusieurs bassins miniers du nord de l'Espagne se sont unis lundi pour poursuivre ensemble leur "marche noire" vers Madrid contre les coupes dans les aides publiques à leur secteur d'activité.

Brandissant des bâtons de marche, portant leurs casques et uniformes de travail, les mineurs, arrivés en colonnes séparées de Castille-et-Leon et des Asturies, se sont rejoints dans la petite commune de La Robla, dans la province de Leon (nord).

"Les retrouvailles avec les camarades ont été pleines d'émotion, cela les unit encore plus", a déclaré à l'AFP Agustin Perez, un porte-parole de la fédération Industrie du syndicat Comisiones Obreras (CC.OO).

Les attendent encore près de 400 kilomètres pour rallier Madrid, où ils comptent arriver le 11 juillet et manifester leur colère face à la réduction de 63% des aides publiques prévue cette année, qui selon eux condamne le secteur minier.

En chemin, une autre colonne formée d'une soixantaine de mineurs partis de la région de l'Aragon (nord-est) doit encore les rejoindre.

"Ils sont très motivés", a affirmé Agustin Perez. "Ils espèrent que cette mobilisation qui commence à être citoyenne puisque partout où ils passent, les habitants les soutiennent, serve à changer la position du gouvernement", a-t-il conclu.

En grève depuis plus d'un mois, les mineurs espagnols ont déclaré le 30 mai que leur mouvement, émaillé de manifestations de plus en plus violentes, serait prolongé pour une "durée indéterminée".

Le 18 juin, ils avaient observé une journée de grève générale dans les régions minières, accompagnée de manifestations, marquées par les blocages de routes et des affrontements entre mineurs et policiers.