[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

UD FO 29: la grève générale interpro jusqu’à satisfaction doit être à l’ordre du jour

loi-travail-XXL syndicalisme

Brève publiée le 27 septembre 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Appel de l’UDFO 29  aux syndicats de fonctionnaires FO du Finistère

L’UDFO du Finistère, combat depuis la rentrée, dans la grève et les manifestations, pour le retrait des ordonnances Macron, continuant ainsi le combat mené l’an passé contre la loi El Khomri.

Il faut marquer de la meilleure des manières notre solidarité interprofessionnelle, et affirmer que les attaques qui visent à liquider le code du travail et le contrat de travail concernent non seulement les salariés du secteur privé, mais également les fonctionnaires.

En effet, la remise en cause de la hiérarchie des normes et du principe de faveur avec la primauté des accords d’entreprise, la destruction du CDI par l’extension du CDD de chantier, la remise en cause des prud’hommes etc. mesures contenues dans la loi El Khomri et les ordonnances Macron, trouvent leur pendant dans la Fonction publique avec notamment le PPCR. Ce dispositif procède des mêmes formes d’autoritarisme politique que celui des ordonnances puisque le gouvernement a décidé en l’absence d’accord majoritaire de passer outre la position exprimée par la majorité des organisations syndicales.

Sur le fond, c’est une logique d’individualisation, de mise en concurrence, entre collègues, e services et établissements , c’est la remise en cause des négociations pour l’augmentation de la valeur du point d’indice , ciment des 3 versants de la FP et du statut général ; c’est l’allongement de la  durée des carrières et donc le renoncement pour le combat au retour des 37,5 pour tous, la baisse des traitements avec l’augmentation continue des prélèvements, la mise en danger des CAP et donc du paritarisme ; c’est un dispositif d’évaluation brutal ( des dizaines de suicides à France télécom) issu des méthodes managériales du privé qui place le fonctionnaire dans une position d’insécurité et d’évaluation permanentes, fondé sur une liste d’items qui fournissent à l’ administration tous les éléments nécessaires pour sanctionner…

Conscients que les journées saute-moutons ont largement fait la preuve de leur inefficacité, les syndicats de  fonctionnaires FO 29 estiment avec leur UD et en application des dernières résolutions du congrès confédéral de Tours en 2015, que seul le blocage du pays fera reculer les gouvernements et qu’à ce titre, c’est bien la question de  la grève générale interprofessionnelle jusqu’à satisfaction qui doit être à l’ordre du jour à tous les niveaux. Sur ces bases, nous nous tenons disponibles afin de revendiquer notamment :

- le retrait des ordonnances Macron et de la loi travail El Khomri ; 

- le retrait du PPCR et du décret sur l’évaluation ;

- l’augmentation de la valeur du point d’indice et des traitements, aucune hausse de la CSG, aucun jour de carence

- l’arrêt des suppressions de poste, la titularisation des précaires

- l’arrêt de la régionalisation / territorialisation/ privatisation : abrogation de la loi NOTRE (retour aux conditions avant RGPP et MAP)

- L’abrogation de la loi Hôpitaux, patients santé et territoires, aucune fermeture de lit, de service, d’établissement ;

- L’abrogation du décret Hamon, de la réforme du collège  et de celle des rythmes scolaires

- La défense de la sécurité sociale fondée sur le salaire différé (maintien des cotisations sociales)

- La défense du système de retraite par répartition et du droit à pension ;

- Le retour aux 37,5 pour tous  avec l’abrogation des lois Balladur et Fillon