[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Lutte contre la loi travail : il faut être cohérent !

loi-travail-XXL

Brève publiée le 17 octobre 2017

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.frontsyndical-classe.org/2017/10/lutte-contre-la-loi-travail-il-faut-etre-coherent.html

S'agissant des dirigeants de FO et de la CFDT, derrière leurs manigances on connaît leur véritable orientation : l'acceptation des contre-réformes en faisant croire qu'il y a une véritable concertation avec le pouvoir.

Alors que Macron et ses ministres appliquent avec ténacité et rouerie leur plan de travail : un démantèlement des droits et garanties des travailleurs conquis depuis des décennies pour écarter le patronat de toute véritable contrainte légale.

De son côté Philippe Martinez et la CGT à l'initiative des premières actions de résistance ne cessent d'affirmer que contrairement à ce qu'affirme le pouvoir et les médias à sa dévotion, la page des ordonnances n'est absolument pas tournée.

Mais alors :

  • pourquoi se rendre un à un (tous seuls et sans adjoints comme c'est imposé) aux convocations du pouvoir pour de soit-disant concertations sur ce qu'ils nomment le deuxième volet des contre-réformes (formation et chômage) alors qu'ainsi s'accrédite à la fois l'idée que le pouvoir écoute les organisations syndicales ET que la page des ordonnances sur le marché du travail est tournée ?
     
  • pourquoi ne pas dors et déjà se donner pour objectif le moment ou lesdites ordonnances doivent légalement passer devant le parlement pour acquérir force de loi?
    La date pressentie étant fin novembre, ce qui laisse de surcroît la possibilité de converger avec d'autres forces que les seules organisations syndicales, l'unité sur la nécessité de combattre ces contre-réformes à laquelle les travailleurs aspirent mais qui pour l'heure ne correspond absolument pas à la réalité.
    En tout cas au sommet des organisations comme FO et la CFDT!

Il faut arrêter d'accréditer l'idée que le gouvernement procède à une concertation avec les organisations syndicales : Ce  qui a été obtenu contre la philosophie même de la loi travail (prédominance des accords d'entreprise sur la loi et sur les accords de branche) chez les routiers et les dockers c'est par crainte de l'engagement de ces travailleurs dans des conflits durs et bloquants pour l'activité économique!

Il faut donc sortir du flou et de l’ambiguïté pour que puisse se déployer la force contenue du mouvement social.

Aux travailleurs et aux organisations de tous niveaux d'en manifester l'exigence!