[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Marx écologiste, par Pena-Ruiz

    écologie Marx

    Brève publiée le 7 mai 2018

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://marx2018.hypotheses.org/374

    Le philosophe Henri Pena-Ruiz publie au Seuil un essai sur Karl Marx, penseur de l’écologie. Il contribue ainsi à la réflexion sur l’éco-socialisme, déjà nourrie par les travaux de John Bellamy Foster, Kohei Saito ou Michal Löwy.

    http://www.seuil.com/ouvrage/karl-marx-penseur-de-l-ecologie-henri-pena-ruiz/9782021135800

    4e de couverture :

    Karl Marx n’a rien à voir avec sa caricature stalinienne, ravageuse pour la nature et pour les hommes. Voici une visite guidée de la dimension la plus méconnue de son œuvre. Elle nous fait découvrir un à un les fondements de l’écologie politique moderne. D’abord, l’humanisme naturaliste de Marx, qui souligne le lien essentiel entre la vie humaine et la nature. Ensuite, la mise en évidence des coûts écologiques et sociaux externes d’un capitalisme irresponsable, qui épuise à la fois la fertilité du sol et la force du travailleur. Puis la critique d’un détournement du progrès technique vers l’exploitation toujours plus intensive de la Terre et des hommes. Enfin, le rejet d’une mondialisation qui accélère l’épuisement conjoint de la nature et des travailleurs. On mesure l’actualité d’une telle pensée. De nos jours, la planète ne peut plus reproduire ce qu’elle consomme, et le réchauffement climatique menace les écosystèmes, donc les générations futures. À ce capitalisme prédateur, Marx oppose une double révolution : écologique et sociale. L’agriculture et l’industrie, confiées aux producteurs, équilibreront prélèvement et restitution. La règle verte rendra impossibles gaspillage et pollution. Délivrée d’une spéculation financière oublieuse des besoins réels, l’économie se recentrera sur la valeur d’usage des produits et sur les biens communs à tous.

    Penseur de la laïcité internationalement reconnu, Henri Pena-Ruiz travaille sur les différents registres de l’émancipation humaine. Dans cet esprit, il publie ici son troisième livre sur Karl Marx.