[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Les Zouaves Paris revendiquent l’agression du cortège du NPA

    Gilets-jaunes NPA

    Brève publiée le 26 janvier 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/acte-11-paris-des-militants-dultra-droite-attaquent-le-cortege-du-npa-video

    Un groupe d'ultra-droite, les Zouaves Paris, s'est violemment attaqué à un groupe de militants du NPA qui défilaient ce samedi 26 avec les Gilets jaunes à Paris.

    L'agression a été très violente. Un groupe d'une trentaine de militants d'ultra-droite, cagoulés et vêtus d'un gilet jaune, se sont attaqués à un cortège du NPA qui défilaient à l'occasion de l'Acte 11 du mouvement de contestation ce samedi à Paris. Plusieurs militants de gauche auraient été blessés.

    Sur les réseaux sociaux, un groupuscule d'ultra-droite extrêmement violent, les Zouaves Paris, a revendiqué l'action et s'est réjoui de sa "victoire" en expliquant avoir fait "6 blessés" dans les rangs du NPA.

    Vidéo intégrée

    Jules Bedo, journaliste au Point, a filmé la scène, expliquant que cette dernière avait eu lieu au niveau du boulevard Diderot. Sur les images, on peut voir les militants d'ultra-droite se saisir de mobilier urbain et de matériaux de chantier pour les lancer sur les militants du NPA. De nombreux témoins ont raconté que les agresseurs d'ultra-droite étaient armés de barre de fer et de coup de poing américaines.

    Des milliers de "gilets jaunes" manifestaient à nouveau à Paris et en province pour leur acte 11, marqué par quelques incidents à Paris et Evreux, avec une ténacité affichée face à un exécutif qui regagne en popularité, dix jours après l'ouverture du grand débat national.

    A 14h, ils étaient 22.000 à manifester en France, dont 2.500 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. Les forces de l'ordre avaient procédé à 22 interpellations à Paris, selon des chiffres de la préfecture vers 16H10.