[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    L’acte XI dans une petite bourgade de province : SAINT-JUST-EN CHAUSSEE dans l’Oise

    Gilets-jaunes

    Brève publiée le 28 janvier 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.frontsyndical-classe.org/2019/01/l-acte-xi-dans-une-petite-bourgade-de-province-saint-just-en-chaussee-dans-l-oise.html

    Saint Just : 5000 habitants, une bourgade tranquille !

    Et POURTANT !

    Depuis le 17 novembre le rond-point donnant accès au centre commercial est régulièrement occupé tout le samedi et le dimanche matin par plusieurs dizaines de Gilets jaunes.

    Dans la diversité des opinions qui traversent le pays.

    Et le mouvement s'ancre dans la durée largement soutenu par la population qui au passage gilet sur le tableau de bord active avec un sourire appuyé, des actes de complicité l'avertisseur devenu signe de ralliement !

    Ce samedi tout en maintenant le dispositif au rond-point l'action de contestation de la politique du pouvoir s'st traduite par une manifestation dans les rues Et le long des routes attenantes, revêtant de la sorte un côté champêtre quelque peu déroutant pour les vétérans des manifs dans les grandes métropoles !

    Bien que persiste disons la retenue des participants à l'endroit des partis et des organisations syndicales la manifestation n'en emprunte pas moins -inconsciemment, nolens volens ? - les formes de protestation traditionnelles bien connues des militants syndicaux :

    "Tous ensemble Ouais-Ouais :", "travailleurs solidaires pour un monde meilleur !",

    coiffées par le rassembleur "Macron démission" et les innovations Gilets jaunes répondant à l'accusation macronienne de stigmatisation du gaulois réfractaire par le cri rauque de nos ancêtres lointains " Raou-Raou", mise en dérision du mépris des classes dirigeantes et de leur homme au pouvoir !

    Dans la manifestation qui a duré plusieurs heures accompagnée ici par une gendarmerie bon enfant souvent liée familialement avec la population * les discussions vont bon train fustigeant souvent l’égoïsme des riches, les dysfonctionnements de l'état et des élus, la responsabilité de l'Union européenne, plusieurs FREXIT arborés à même les gilets ...

    A Saint-Just-en Chaussée comme ailleurs le mouvement n'est donc pas prêt de poser pied à terre et de se laisser endormir par le "grand débat", les prestations macroniennes qui tournent en boucle sur les médias de service.

    Demeure la question de la convergence des luttes, de la jonction avec l'appel à la grève de la CGT le 5 février prochain qui peu à peu émerge au-delà des réticences initiales et dors et déjà rendez-vous est pris pour le 15 février à l'occasion d'un débat placé lui sous contrôle citoyen!

    ___________________

    * Ce qui n'empêche pas l'état de déployer les forces disponibles afin que chacun comprenne bien qui dispose en ce beau royaume le monopole de la violence !