[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Ruffin se dit "encouragé" par Mélenchon à "ne pas fermer la porte de la présidentielle"

    Mélenchon Ruffin

    Brève publiée le 9 mars 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.francetvinfo.fr/politique/la-france-insoumise/ruffin-se-dit-encourage-par-melenchon-a-ne-pas-fermer-la-porte-de-la-presidentielle_3224539.html

    "Je ne me vois pas, aujourd'hui, en homme d'Etat, affirme le député "insoumis" au "Figaro". Je ne dis pas que cela n'arrivera pas, mais je mesure le fossé."

    François Ruffin et Jean-Luc Mélenchon discutent à l'Assemblée nationale, à Paris, le 5 février 2019.

    Un pas de plus vers une candidature en 2022 ? Le député de la Somme François Ruffin a affirmé, vendredi 8 mars, dans un entretien au Figaro, que le patron de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon l'encourageait "à ne pas fermer la porte de la présidentielle""Il me dit : 'Si un jour le drapeau est à terre et que c'est toi qui dois le relever, tu le feras et tu le porteras, et puis c'est tout'", explique l'élu.

    L'ancien journaliste, qui s'est défini comme un "député reporter", a récemment confié rêver d'un "président reporter", ce qui a relancé les spéculations sur son ambition présidentielle. "Je ne me vois pas, aujourd'hui, en homme d'Etat, précise-t-il au FigaroJe ne dis pas que cela n'arrivera pas, mais je mesure le fossé."

    "Du mal à me mettre dans le costume" présidentiel

    "Aller discuter avec Poutine et Trump, j'ai du mal à me mettre dans le costume", ajoute-t-il, estimant être déjà "un bon animateur de la démocratie, un représentant du peuple".

    Et puis, quand on voit l'état de notre camp aujourd'hui, la probabilité d'accéder à la présidence paraît limitée.François Ruffinau "Figaro"

    Celui qui a fait d'Emmanuel Macron la cible de son dernier livre conteste vouloir faire de l'ombre à Jean-Luc Mélenchon. "Ce qui est écrit sur nous est souvent faux. Je le vois presque chaque semaine en tête à tête. On ne parle pas de politique, plutôt de littérature, de peinture, d'histoire, de tout ça. Je lui apporte, un air du dehors, un bol d'air, dit-il. Je me vois comme un artiste en politique, lui serait un artiste de la politique."