[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Eric Drouet aux gilets jaunes à Orléans: “le combat n’est pas fini”

    Gilets-jaunes

    Brève publiée le 1 juin 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/eric-drouet-aux-gilets-jaunes-orleans-combat-n-est-pas-fini-1678067.html

    Le mouvement des "Gilets Jaunes" et Eric Drouet ont tenu une réunion publique à Orléans-la Source le mercredi 29 mai 2019. / © Nathanael Lemaire - F3CVDL

    Réunis autour de la figure du mouvement Eric Drouet à Orléans la Source mercredi soir, les Gilets jaunes n'ont pas dit leur dernier mot.

    Grand débat et les élections européennes ne les ont pas apaisés. Dans le quartier populaire d'Orléans la Source ce mercredi soir, ils sont 200 "gilets jaunes" à se réunir pour une "conférence citoyenne" dans la Salle Pélicier en présence notamment d'Eric Drouet, figure du mouvement. 

    Cette réunion publique est en effet organisée pour tenter de relancer un mouvement qui s'est essoufflé ces dernières semaines. Les Gilets Jaunes n'ont pas su capitaliser sur la mobilisation pour les élections européennes. Car après 6 mois de manifestations, c'est peu dire que le vote des participants à ce mouvement social d'ampleur était surveillé de près dimanche 26 mai. Parmi les 34 listes de candidats, deux se revendiquaient uniquement Gilets jaunes. La première, Alliance jaune, menée par le chanteur Francis Lalanne et où figurait Jérémy Clément, gilet jaune de Montargis, a remporté environ 0,54 % des suffrages. La deuxième, Évolution citoyenne, avec à sa tête Christophe Chalençon a engrangé 0,01 % des votes.

    Plusieurs partis avaient également intégré des Gilets jaunes sur leurs listes. Benjamin Cauchy était ainsi en 9e position de la liste de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France, environ 3,51 %) alors que Jean-François Barnaba, gilet jaune de l'Indre, s'était allié aux Patriotes de Florian Philippot (0,56 %). L'UPR (1,1 %) et le PCF (2,49 %) ont également revendiqué la présence de quelques Gilets jaunes sur leurs listes. Toutes ces candidatures sont loin d'avoir récolté le quorum nécessaire pour envoyer des élus au Parlement européen.

    Pour Karine, Gilet jaune de Meung-sur-Loire, présente ce mercredi soir c'est la preuve que le "mouvement est citoyen avant tout".  "On se rend compte que le mouvement des gilets jaunes, il est citoyen, on le voit bien. Pour les élections européennes les votes se sont reportés sur différentes listes en fait. Beaucoup aussi ce sont abstenus. On n'est pas sur des lignes politiques précises."  nous explique t-elle.  "Mais bon avec les élections, rien n’a été réglé, poursuit Karine.

    Venue de Bourges assister à la conférence citoyenne, Catherine est dégoûtée par ce qui se passe en ce moment. "Ils font leurs petits numéros habituels, la politique c'est la politique. C'est-à-dire sans les gens. Le mouvement Gilet jaune là-dedans, il est où ? Nulle-part !" nous dit-elle désabusée.

    Une majorité de Français souhaite que le mouvement s'arrête

    Pour la première fois depuis le début de la mobilisation, une majorité de Français (56%) souhaitent que le mouvement s'arrête, soit une progression de 11 points en un mois, selon un sondage Elabe pour BFM TV diffusé le  13 février dernier. Si le "soutien" ou la "sympathie" pour les "gilets jaunes" restent majoritaires au sein de la population (58%), une majorité de la population est lassée des dégâts directs engendrés par les casseurs et la perte d'activité pour les commerçants. 
     

    ► Voir le reportage de Nathanaël Lemaire et Stefano Lorusso.