[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    SUD-Rail s’associe aux syndicats de la RATP et lance un préavis de grève reconductible dès le 5 décembre

    SNCF solidaire

    Brève publiée le 24 septembre 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-syndicat-sud-rail-annonce-qu-il-se-joint-a-l-appel-a-une-greve-illimitee-a-la-ratp-en-decembre-1569307041

    C'est une information France Bleu Paris. SUD-Rail appelle à une grève illimitée dès le 5 décembre à la SNCF contre la réforme des retraites. Le syndicat rejoint ainsi le mouvement lancé par plusieurs organisations de la RATP.

    Illustration SNCF

    La fin de l'année pourrait être chaotique dans les transports en commun en Ile-de-France. La mobilisation contre la réforme des retraites va prendre une nouvelle tournure le 5 décembre avec un préavis de grève reconductible non seulement à la RATP mais aussi à la SNCF

    SUD-Rail, troisième syndicat à la SNCF, confirme ce mardi s'associer à l'intersyndicale de la RATP. "La mobilisation du 13 décembre a donné confiance aux salariés déjà mobilisés", a expliqué à France Bleu Paris Mathieu Borie, secrétaire fédéral de SUD-Rail. "Il y a déjà une intersyndicale à la RATP qui a fixé la date du 5 décembre comme un point de départ pour une grève illimitée. Nous, on saisit effectivement cette occasion (...) pour faire converger les colère sur cette attaque.  Il y a matière à engager un bras de fer avec ce gouvernement".

    Chez SUD, on espère que d'autres professions s'allieront à ce mouvement illimité, pour faire plier le gouvernement.

    Le spectre d'une grève générale contre la réforme des retraites, voilà qui doit donner des sueurs froides au plus haut niveau de l'Etat. Personne n'a oublié l'automne 1995, quand la France était paralysée par des grèves à rallonge. Au plus fort de la mobilisation, 2 millions de personnes avaient défilé, poussant le gouvernement d'Alain Juppé à renoncer à son projet de réforme des retraites et des régimes spéciaux.