[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Grève dans le métro londonien

lutte-de-classe

Brève publiée le 26 décembre 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

LONDRES, 26 déc 2012 (AFP) - Le trafic du métro londonien était fortement perturbé par une grève des conducteurs mercredi, jour férié et jour de soldes au Royaume-Uni qui attire traditionnellement de nombreux touristes à l'affût de bonnes affaires dans les rues de la capitale britannique.

Toutes les lignes de métro étaient affectées dans la matinée par des fermetures partielles ou un service ralenti, selon Transports for London (TfL), l'organisme public qui gère les transports en commun de la capitale.

Le mouvement a été lancé par le syndicat de conducteurs ASLEF en raison d'une longue querelle avec la direction sur les primes payées les jours fériés.

Des bus supplémentaires étaient en circulation pour desservir le centre de Londres et les principales galeries commerciales. Dès 07h30 des files d'attente se formaient devant les grandes enseignes de prêt-à-porter d'Oxford Street, principale rue commerçante de la capitale.

C'est la troisième année consécutive que les conducteurs de métro décident d'un arrêt de travail le 26 décembre. Appelée "Boxing Day" au Royaume-Uni, cette journée est particulièrement animée, en raison des importantes réductions pratiquées par les différentes enseignes.

Selon le site spécialisé dans la consommation et la comparaison de prix MoneySupermarket.com, quelque 2,9 milliards de livres (3,5 milliards d'euros) devraient être dépensées au Royaume-Uni à l'occasion des soldes de Boxing Day. Selon un sondage du site, près de 4 millions de personnes dans le pays prévoyaient de faire les magasins ce jour-là, et plus de 5 millions comptaient faire leurs achats en ligne.

Mais le British Retail Consortium, fédération britannique des professionnels du commerce, a prévu un niveau de dépenses dans les magasins "acceptable mais pas exceptionnel" en cette fin d'année.